Aphorismes masculinistes (VII).

Aphorismes 1 à 25.

Aphorismes 26 à 50.

Aphorismes 51 à 75.

Aphorismes 76 à 100.

Aphorismes 101 à 125.

Aphorismes 126 à 150.


151 – Si une femme cesse soudainement de vouloir votre attention, c’est qu’elle en reçoit ailleurs.

152 – Plus une femme est âgée, plus elle éprouve un sentiment d’urgence afin de « s’installer » avec un homme ; plus un homme est âgé, plus il est réticent à s’engager. 

153 – Vous devez répondre à la crainte qu’une femme veut vous inspirer en inspirant en elle une crainte égale ou supérieure. 

154 – Pour conquérir l’Ego d’une femme, vous devez considérer que tout ce qu’elle fait est suspect, moquez-vous d’elle, plaisantez, soufflez chaud et froid, et vous gagnerez. La beauté de cette stratégie réside dans le fait que même si elle sait pourquoi vous faite cela, cela ne diminue pas pour autant l’efficacité de la manœuvre : la domination reste de la domination. 

155 – Dès qu’une femme vous dit quelque chose sur elle-même, ajoutez mentalement « En ce moment, je me sens ainsi » et vous la comprendrez mieux, car elle est capricieuse et volage. 

156 – Les intentions d’une femme ne sont que le sous-produit de ses humeurs, et ne reposent pas sur des déclarations contraignantes dérivées d’un code d’honneur ; ainsi, un changement d’humeur, chez une femme, annulera dans son esprit toutes les déclarations d’intention antérieures qu’elle a faites.

157 – Les femmes doivent travailler dur pour se rendre sympathique, les hommes doivent travailler dur pour se rendre désirables sexuellement.

158 – Si une femme vous dit qu’elle a besoin « d’espace », de « temps » ou d’une « pause, n’argumentez pas et ne plaidez pas votre cause. Retirez toute votre attention. Disparaissez. La facilité avec laquelle vous partirez la rendra hésitante, et elle se demandera si elle a pris une bonne décision. 

159 – Idéalement, le besoin qu’éprouve une femme de se sentir en sécurité devrait l’emporter sur son besoin infantile et narcissique d’être en charge des choses dont, secrètement, elle ne veut pas être tenue pour responsable. 

160 – Il est difficile pour un enfant de comprendre les pressions existentielles que peuvent subir les adultes. Dans une moindre mesure, il en va de même pour les femmes envers les hommes.

161 – Une femme qui a des problèmes de confiance en soi peut quand même obtenir un homme de qualité, car le manque de confiance en soi est un trait de caractère passif et féminin. L’audace, c’est le fardeau de l’homme. 

162 – Derrière chaque jeune femme brisée qui avait du potentiel il y a, soit un homme qui lui a brisé le cœur, soit une femme misandre qui lui a empoisonné le cœur. 

163 – En dépit de toutes ses ruses et ses prouesses dans le domaine du charme et de la tromperie des autres, la féminité n’est pas douée dans la prise de décision. La raison pour laquelle une femme est douée pour la ruse et handicapée dans la décision, c’est parce qu’elle a évoluée pour « se conformer », pas pour raisonner. 

164 – Lorsque vous êtes dans une relation avec une femme, vous devez l’attirer vers le haut, sinon elle vous entrainera vers le bas. 

165 – Quand les femmes l’emportent, tout le monde est perdant, y compris les femmes elles-mêmes. Ce sont des masochistes, avec un penchant pour l’autodestruction, qui se détruiront elles-mêmes, ainsi que tous ceux qui leur viendront en aide – si vous les laissez faire. Consultez l’aphorisme 164.

166 – Les femmes égoïstes pensent qu’elles sont au-dessus de la soumission parce qu’elles ont oublié leur place, mais les hommes alphas cherchent la soumission, pas le conflit.

167 – La plupart des jeunes filles se montrent trop prudentes avec les hommes parce qu’elles sont conscientes des intentions purement sexuelles de ceux-ci, mais quand il s’agit de femmes plus âgées qui sont prêtes à les corrompre, les jeunes filles deviennent crédules. Consultez l’aphorisme 162.

168 – Les hommes prospèrent lorsqu’ils sont en contact avec la réalité, les femmes prospèrent lorsqu’elles sont détachées de la réalité, en ce que la perte de l’innocence renforce les hommes et endommage les femmes.

169 – Malgré le récit culturel moderne qui nous fais croire que les hommes sont les infidèles, ce sont en réalité les femmes qui sont responsables de la majorité des divorces adultères. Les femmes ont davantage d’occasions d’être infidèles et sont moins intrinsèquement vertueuses, ce n’est donc que par le mécanisme de la discipline constante et impitoyable qu’elles se comporteront correctement. 

170 – La vertu d’une femme est directement proportionnelle au niveau de cruauté auquel son homme la soumet. Consultez l’aphorisme 169.

171 – Si une femme vous caractérise comme méchant, peu recommandable, peu éthique ou moralement répréhensible – vous êtes en train de (la) gagner.

172 – Une femme qui se vante de sa capacité à feindre la soumission n’est pas une vraie femme, elle n’est qu’un artifice, l’équivalent féminin d’un homme faussement dominant. 

173 – La loyauté n’est pas un trait féminin.

174 – En dépit des affirmations contraires, les femmes se soucient moins du niveau d’éthique d’un homme que de ses gènes et ses réalisations. En tant que telles, les femmes s’inventeront des rationalisations autour de l’éthique afin de récolter les bénéfices de vos gènes et de vos réalisations. 

175 – Les hommes sont censés diriger les femmes, mais les femmes sont naturellement plus rusées que les hommes, par conséquent les hommes les plus efficaces sont des dirigeants très rusés. 


Aphorismes 176 à 200.


Source : Fifty shades of red.

Illustration : Алексей Васильев.