Aphorismes masculinistes (VIII).

Les aphorismes masculinistes, mêmes quand ils sont écrits sous la forme d’un jugement définitif et péremptoire, ne font pas autre chose qu’inaugurer la réflexion : jamais la conclure. 

Aphorismes 1 à 25.

Aphorismes 26 à 50.

Aphorismes 51 à 75.

Aphorismes 76 à 100.

Aphorismes 101 à 125.

Aphorismes 126 à 150.

Aphorismes 151 à 175.


176 – Se sentir en sécurité avec un homme qui pourrait la tuer est insatiablement aphrodisiaque pour la femme, car il y a, dans cette situation, une attraction viscérale mêlée à une douceur sensuelle, qui constitue une sorte d’harmonie entre les polarités masculines et féminines.

177 – Quand elle ignore vos tests, ignorez son existence.

178 – Si vous faites en sorte que ce soit elle qui vienne toujours vers vous en premier, vous gagnez. En ne la poursuivant pas de vos attentions, vous sub-communiquez que vous n’avez pas besoin d’elle et que vous avez d’autres options. Si c’est elle qui vous chasse, elle s’investit et ainsi, inconsciemment, comprend qu’elle a besoin de vous.

179 – Chez l’homme, le fardeau de la performance qui porte chaque jour, et la nécessité de prouver sa masculinité, sont souvent utilisés contre lui, par les femmes, dans une tentative de lui faire faire des choses qui vont à l’encontre de son propre intérêt.

180 – Les femmes sont si intensément égoïstes que, même si elles sont endommagées, elles ne cherchent pas à s’améliorer, mais à être « simplement » désirée et acceptée indépendamment de leurs actions passées. 

181 – Vous n’aurez jamais de « pause » avec les femmes. Si vous choisissez mal votre femme, elle sera imbue d’elle-même, arrogante et exigeante. Elle peut être remise à sa place, mais elle se rebellera souvent. Si vous choisissez une femme de qualité, elle sera peu confiante et demanderesse d’attention. Quoi qu’il en soit, elle est tout autant émotionnellement erratique que la femme de mauvais choix, et donc de toute façon, elle vous testera sans relâche pour sentir la sécurité autoritaire de votre domination. 

182 – Les femmes ne soucient pas des émotions des hommes, car elles sont émotionnellement égoïstes et égocentriques. Les femmes respectent la capacité de l’homme à leur faire ressentir toute une gamme d’émotions, leurs penchants naturels étant de se sentir désirées et de ressentir de la douleur.

183 – Une femme qui veut faire la guerre plus qu’elle ne veut servir, est une femme inapte et indigne d’une relation. Consultez l’aphorisme 166.

184 – Les vraies femmes sont soumises, et les femmes soumises ont soif de sécurité, pas de contrôle. Les fausses soumises ressentent un conflit entre le féminisme et leur vraie nature.

185 – Indépendamment de leur qualité intrinsèque, les femmes veulent être avec un « méchant » qui n’aura pas peur de les traiter comme le « prix de guerre » que leurs ancêtres ont été.

186 – En raison de l’absence de d’un récit cohérent et non contradictoire, les opinions des femmes sont proches de l’inutile. Consultez l’aphorisme 155.

187 – Vous êtes et vous serez toujours en guerre contre votre femme. Même si elle a besoin de vous, elle vous combattra à vos deux dépens. Si vous n’êtes pas le patron, vous n’êtes rien pour elle.

188 – En raison de leur nature fondamentalement masochiste, les femmes essaient de se détruire elles-mêmes ainsi que tout homme qui oserai les aider. Consultez les aphorismes 180 et 187.

189 – Lorsque les hommes échouent à maîtriser le chaos féminin, lorsque les vagues d’émotions féminines briseront les murs, il ne restera rien d’autre que l’abîme. 

190 – Ne vous faites pas d’illusions, les femmes représentent l’élément chaotique de l’humanité, les hommes représentent l’ordre. C’est ainsi le devoir de l’homme que de soumettre le chaos des femmes par la justice et par la noble discipline. Consultez l’aphorisme 189.

191 – Dans une crise, votre première préoccupation ne devrait pas être de résoudre le problème, mais de gérer l’état émotionnel de votre femme. Une fois que ses émotions auront été traitées, elle vous permettra de résoudre le problème, car tant que ses émotions féminines ne seront pas gérées, elle sera peu coopérative et accomplira peu de choses, si ce n’est paniquer et se pleurnicher.

192 – Dès que cela concerne les femmes, cela se termine toujours par des émotions. Les sentiments, voilà ce que la majorité des femmes maitrisent, et même parmi les femmes qui connaissent la logique, les sentiments constituent quand même le premier système de valeur. La logique est une particularité pittoresque, si ce n’est un ennui carrément odieux, pour le féminin.

193 – Les femmes intelligentes et égoïstes font semblant d’être soumises, et utilisent cette soumission comme ou outil, pour obtenir ce qu’elles veulent. Consultez l’aphorisme 195.

194 – Une femme doit sentir qu’elle a besoin de vous plus que vous avez besoin d’elle, sinon, elle va penser qu’elle est meilleure que vous. En tant qu’homme, vous n’avez pas à avoir besoin d’une femme, la « liberté d’être faible » relève du seul domaine du féminin. Consultez l’aphorisme 199.

195 – La soumission de femme est une entrée vers l’âme masculine.

196 – Les hommes sont de meilleurs travailleurs, les femmes sont de meilleures protectrices ; les hommes font mieux dans l’économie, les femmes font mieux dans le foyer.

197 – Si elle n’est pas productive, elle ne s’occupera pas de votre famille. Une femme paresseuse est une mauvaise partenaire, et une mère encore pire. 

198 – Si les affaires se désexualisent pendant une période prolongée, vous êtes en difficulté. Une cessation du flirt est une cessation de la relation. 

199 – Parfois, la destruction doit précéder la création, pour que renaisse l’idéal. Dans cet esprit, et avec une compétence suffisante, l’homme peut détruire la femme pour la reconstruire selon l’image désirée, mais si une femme est autorisée à détruire un homme, sachez ceci : elle le laissera en ruine. 

200 – Si elle peut se remettre de votre relation rapidement, c’est que vous n’avez pas été assez brutal avec elle. 


Aphorismes 201 à 225.


Source : Fifty shades of red, et Twitter.

Illustration : Алексей Васильев.