Etablir les règles.

Message de « SFS » sur le forum SS :

« Je suis avec ma copine depuis 18 mois maintenant, ce soir, elle me dit que nous devons aller dîner au restaurant avec sa famille pour célébrer l’anniversaire de son cousin, samedi prochain.

Au début, j’ai donné mon accord, mais je me suis rappelé que mes amis jouent un match énorme, je dis donc à ma copine que je ne serais pas en mesure de me joindre à elle. 

Elle me regarde bizarrement, hausse mes épaules et me dit d’un ton sarcastique de faire de ce que je veux. 

Pour moi, tout est donc OK. Rester à la maison pour regarder les matchs. 

Mais je me demande si elle est vraiment fâchée. 

Son cousin est comme un frère pour elle. 

J’aurai dû probablement fixer des règles dès le début ».

C’est très simple, que voulez-vous faire ? Dans quel cadre vivez-vous ?

Vous pouvez rationaliser dans un sens comme dans l’autre : voir vos amis jouer à une partie qui ne se répétera jamais contre l’anniversaire du cousin qui, selon toute vraisemblance, reviendra l’année prochaine ; ou alors, vous pouvez penser que le football est une activité frivole par rapport à l’anniversaire du cousin – il n’y a pas de différence. Cela n’a même pas besoin d’être du football, cela pourrait être tout ce pour quoi vous avez une passion. Ce qui importe, c’est que vous établissiez un précédent pour contrôler le cadre de toute relation future.

L’amour de soi-même n’est pas un péché aussi grand que la négligence. Votre copine sert votre plaisir. Cela ne veut pas dire que vous êtes un immonde égoïste inconsidéré, mais que votre sacrifice (qui ne sera jamais apprécié dans le monde des filles) envers l’engagement implique que vous soyez le partenaire principal dans la relation. Considérez la magnanimité de votre choix de ne pas regarder le football afin de faire quelque chose pour / avec elle à l’avenir après avoir en lumière votre rapport avec elle par le passé. Si vous aviez cédé et que vous étiez allé à cet anniversaire, elle ne se serai jamais rendu compte de l’importance future que vous mettez dans le fait de regarder un match. Elle ne pourra jamais apprécier l’importance de votre passion si vous démontrez que cela ne signifie pas beaucoup pour vous dès le début de la relation.

Beaucoup d’hommes qui se trouvent dans des relations où ils se sentent non reconnus par leur partenaire en sont souvent là parce qu’ils n’avaient tout simplement pas les couilles pour affirmer leurs goûts dès le début de la relation. Comme la majorité des hommes sont des hommes betas sans options, il n’est pas surprenant que la plupart choisissent de ne pas s’affirmer au début de la relation pour avoir la paix. Ce n’est que plus tard qu’ils découvrent que leurs premières supplications sont précisément la raison pour laquelle leur copine manque de respect et perd du désir. Les hommes pensent : « elle va m’aimer encore plus, parce que je vais faire n’importe quoi pour elle », tandis que les femmes pensent « il n’a pas de colonne vertébrale et il est faible parce qu’il va faire n’importe quoi pour moi ». 

Montrez, démontrez, mais ne vous expliquez pas. 

En général, les femmes ne peuvent jamais apprécier les sacrifices que les hommes font pour satisfaire leurs impératifs socio-sexuels. Cependant, les hommes possèdent la capacité d’impressionner les femmes par l’importance de leur but ou de leurs passions. En fait, lorsque c’est fait avec l’art approprié et la bonne intensité, impressionner les femmes peut être un outil de séduction fantastique pour stimuler l’intérêt réel ainsi que l’excitation. L’anxiété de la concurrence est une force puissante sur le marché sexuel chez les femmes, mais dans les limites d’une relation, ce stress tend à s’apaiser dans un confort détendu et dans la familiarité, qui est l’antithèse de la luxure alimentée par l’idée de perdre un homme de grande valeur face à une autre concurrente, dans la course aux armements hypergamiques. Pour contrer cette situation future, ce qui doit être établi au début d’une relation, c’est la véritable passion d’un homme pour autre chose que sa copine. Extrait des « 16 Commandements » :

III. C’est votre mission de vie, et non votre femme, qui doit être votre priorité.

Oubliez tous ces clichés romantiques de l’homme « leader » proclamant son amour éternel pour la femme qui le complète. Malgré les protestations contraires, les femmes ne veulent pas être « la seule, l’unique, la vraie », ou le centre de l’existence d’un homme. Elles veulent en fait se subordonner à l’objectif de vie d’un homme digne, l’aider à atteindre cet objectif avec leur soutien féminin, et suivre le chemin qu’il trace devant lui. Vous devez respecter l’intégrité d’une femme et ne pas lui mentir en lui disant qu’elle est « votre tout ». Elle n’est pas votre tout, et si elle l’est, elle ne le sera bientôt plus.

Puisque les femmes ne savent pas fondamentalement apprécier l’expérience d’un homme, convaincre une femme de votre but ou de votre passion nécessite de casser quelques œufs. Vous ne devez pas avoir peur de laisser les choses se gâter. Démontrer ce but à votre copine, au début de la relation, et en particulier en risquant de détruire la relation, est le pivot du pouvoir de toute relation. Cela s’applique également aux relations de long terme et/ou aux « options » non exclusives que vous faites tournez.

Quand elle entre dans votre monde, elle doit en faire l’expérience de première main, pour que cela ait une quelconque légitimité pour elle. Cela exige que vous démontriez ce que signifie vivre, ou être amoureux, avec un homme dont le but n’est pas dépendant d’elle. Vous ne pouvez pas expliquer à une femme ce que les choses sont si elle se met en couple avec vous – cela ne résonne qu’avec un rationalisme gonflé qu’elle ne peut pas comprendre, et cela n’a donc aucune légitimité pour elle. Vous devez tout rendre réel et concret pour elle : votre passion, votre but, votre direction et votre vitalité doivent devenir « l’autre femme » dans la relation. Si cela équivaut à quelque chose d’aussi simple que de la mettre hors de votre vue afin de regarder un match des séries éliminatoires de la NFL, qu’il en soit ainsi. Si cela vous oblige à être sur un déploiement prolongé dans le Moyen-Orient, ou si vous ne pouvez penser à rien d’autre que l’escalade du K2, qu’il en soit ainsi. Une fois qu’une femme comprend la gravité et la légitimité de votre but / passion, alors seulement, elle peut en venir à apprécier l’importance du geste que vous faites pour elle quand vous renoncer à quelque chose pour être avec elle.

Elle ne se sentira jamais plus importante pour vous que lorsque vous choisissez (occasionnellement) de vous consacrer à elle plutôt qu’à votre but. 

Les femmes n’apprécieront jamais une relation qui est celle qu’entretien un homme avec sa plus grande ambition. Pour une représentation très graveleuse de cela, voyez le film Blue Valentine.


Source : « Setting the Rules » publié par Rollo Tomassi le 17 janvier 2012.