Dans les rencontres en ligne, votre look et votre apparence définissent la façon dont votre personnalité sera jugée.

Attention ! Cet article fait partie de la page BP/CSS. Vous consultez la section 5.10.

Lorsque le site de rencontres OkCupid a vu le jour, il permettait aux utilisateurs d’évaluer les partenaires potentiels indépendamment, soit sur la personnalité, soit sur le physique. Au fil du temps, ils ont constaté la futilité de cette approche… car il est devenu évident que les utilisateurs ne faisaient pas de distinction entre la personnalité et le physique. 

Dans leur blog, ils citent l’exemple d’un mannequin « sexy » dont le profil n’était pas rempli, qui a tout de même obtenu les meilleurs points pour le physique ET la personnalité (même si personne ne pouvait savoir quoi que ce soit sur la personnalité du mannequin à partir d’un profil vide… mais visiblement, elle était bonne, c’est tout ce qui importe).

En fin de compte, OkCupid a désactivé cette fonctionnalité et ne permet désormais que l’attribution d’une seule note globale. Ils ont quand même publié leurs données, du temps où l’apparence et la personnalité étaient évaluées séparément.

Discussion :

Dans le même ordre d’idées, OkCupid a mené une expérience involontaire concernant les effets des photos de profil sur le succès d’une rencontre en ligne, et la perception de la compatibilité basée sur le texte du profil par rapport aux photos. Le 15 janvier 2013, OkCupid a célébré la sortie d’une nouvelle application traitant des rendez-vous à l’aveugle (blind dating) en désactivant toutes les photos de profil sur OkCupid, qu’ils ont baptisé « Love Is Blind Day ».

Ils ont constaté que si le trafic global a diminué, les utilisateurs étaient 44 % plus disposés à envoyer un message en premier, les conversations étaient plus longues et les coordonnées étaient échangées plus souvent. Cependant, lorsqu’ils ont restauré les photos de profil après la fin de la journée, ils ont remarqué que de nombreuses conversations commencées le jour même s’étaient brusquement terminées ! 

Cela renforce l’idée que le fait d’afficher sa personnalité à travers le texte du profil et les messages sur les applications de rencontres en ligne pour tenter de compenser le manque d’attrait physique est probablement une tentative vouée à l’échec.

Données : 

Citations : 

« Selon nos utilisateurs, le « look » et la « personnalité » étaient la même chose ».

« Et ce n’est pas que « l’apparence n’était pas importante » pour les utilisateurs qui avaient choisi de rester connectées. Lorsque les photos ont été restaurées à 16 heures, 2 200 personnes étaient au beau milieu d’une conversation qui avait commencé « à l’aveugle ». Ces conversations ont disparu. La bonté était partie, en fait, pire que partie. C’était comme si on avait allumé les lumières du bar à minuit ».

Source : 

Rudder C. 2014. We Experiment On Human Beings! OkTrends: Dating Research from OkCupid. (Source)