L’apparence d’un homme est significativement corrélée à sa popularité et à son statut social.

Attention ! Cet article fait partie de la page BP/CSS. Vous consultez la section 4.10.

Anderson et son équipe ont mené trois études pour examiner les déterminants du statut social chez les étudiants. Les études ont utilisé les évaluations de popularité pour mesurer le statut et les ont comparées aux auto-évaluations des cinq grandes dimensions de la personnalité et à l’évaluation de l’attrait physique des sujets par les observateurs, sur la base de l’observation de clips vidéo des sujets. La première étude a examiné les membres d’une fraternité dans une grande université d’État du Midwest, le statut social étant déterminé par l’importance des autres fraternités et le nombre de postes et de fonctions que chaque membre avait occupés. Les facteurs qui se sont avérés être significativement corrélés au statut social étaient l’extraversion et l’attractivité physique. Aucune corrélation significative n’a été trouvée entre l’agréabilité et le statut social.

Une deuxième étude réalisée sur des membres d’une sororité avec une procédure identique à celle de la première étude, a révélé que seule l’extraversion était significativement corrélée au statut social.

Enfin, une troisième étude avec un échantillon unisexe a été menée sur des résidents de dortoirs. Le statut a été évalué trois fois sur une année. Cette étude comprenait également des auto-évaluations du statut, qui se sont avérées être substantiellement corrélées au statut évalué par les autres. Le statut social était très stable chez les hommes, la « hiérarchie » entre les hommes étant rapidement consolidée au cours des deux premières semaines. L’ordre de statut parmi les femmes a mis beaucoup plus de temps à s’établir (au 4e mois), mais était finalement aussi stable que la hiérarchie trouvée parmi les hommes. Au moment où les chercheurs ont évalué le statut des hommes parmi leurs pairs, les seuls facteurs significatifs corrélés à ce statut étaient l’extraversion et l’attrait physique. 

Les chercheurs ont également constaté que les intuitions des étudiants sur les traits de personnalité qui les aideraient à atteindre un bon statut social étaient largement erronées, le trait qu’ils pensaient être le plus important – la conscience de soi – n’étant pas du tout lié à l’obtention d’un bon statut. L’hypothèse des chercheurs était que l’attrait physique était peut-être plus lié à la popularité et au statut chez les hommes en raison des normes de genre récompensant les hommes pour le succès sexuel, mais le succès sexuel ne conduit pas nécessairement à une plus grande acceptation par les pairs chez les femmes. La dimension de l’agréabilité (Big Five), c’est-à-dire le fait d’être « gentil », n’était pas liée de manière significative au statut social ou à la popularité chez les deux sexes.

Une forte corrélation entre l’apparence et le statut social a également été constatée par Palomares (en 2018), qui a découvert que les gens déterminent ces évaluations en quelques millisecondes, ce qui accrédite également l’idée que les humains décident en partie du statut social en fonction de l’apparence.

Citations :

« Les hommes physiquement attrayants ont eu tendance à atteindre un statut plus élevé ».

« Une surprise dans nos données est que nous n’avons trouvé aucune preuve de cette relation chez les femmes ».

« En combinaison, ces résultats offrent un soutien considérable à l’hypothèse selon laquelle les normes de genre concernant les émotions négatives sont impliquées : les « vrais » hommes ne sont pas censés ressentir et agir de manière effrayée, triste, coupable ou vulnérable, et les hommes qui enfreignent ces attentes liées au genre sont moins susceptibles de se voir accorder un statut élevé dans les groupes sociaux ».

« Le statut n’était lié ni à la conscience de soi, ni à l’ouverture à l’expérience, dans aucune de nos études. Ces effets nuls répétés renforcent l’idée que dans les groupes sociaux informels que nous avons étudiés ici, le statut fonctionne différemment que dans les groupes organisationnels et professionnels, où la performance et la réalisation des tâches jouent un rôle central ».

Sources : 

Anderson C, John OP, Keltner D, Kring AM. 2001. Who Attains Social Status? Effects of Personality and Physical Attractiveness in Social Groups. Journal of Personality and Social Psychology. 81(1): 116-132. (Source)