Dans les rencontres hommes/femmes, le racisme s’aggrave au fil du temps.

Attention ! Cet article fait partie de la page BP/CSS. Vous consultez la section 3.17.

OkCupid a analysé les données relatives aux rencontres raciales entre 2009 et 2014 pour évaluer si le racisme en matière de rencontres homme/femme évolue avec le temps. Il a été constaté que, bien que les gens aient déclaré être « plus ouverts aux rencontres avec des personnes d’autres races » au cours de cette période, les comportements à caractère raciste se sont en fait intensifiés.

Ainsi, s’il semble que les gens cherchent davantage à se présenter comme moins racistes, cela ne se traduit pas par des changements dans leur comportement de fréquentation. Au contraire, leur racisme sous-jacent s’est intensifié.

On peut se demander s’il est préférable de subir un racisme ouvertement reconnu ou de s’entendre dire à tort que le racisme n’existe pas, mais d’en souffrir quand même.

Citations :

« Les utilisateurs d’OkCupid ne sont certainement pas plus ouverts d’esprit qu’avant. Au contraire, les préjugés raciaux se sont un peu intensifiés ».

« Une chose intéressante est de comparer [les comportements raciaux des utilisateurs] avec ce que ces mêmes utilisateurs nous ont dit sur leurs attitudes raciales ».

« Les réponses aux questions de correspondance sont devenues nettement moins biaisées au fil du temps [par exemple, « Préférez-vous nettement sortir avec quelqu’un de votre propre race ? » et « Le mariage interracial est-il une mauvaise idée ? »]. Et pourtant, le comportement sous-jacent est resté le même ».

Source : 

Rudder C. 2014. Race and Attraction, 2009 – 2014. OkTrends. (Source)