Une peau plus blanche, dorée et rosée (c’est-à-dire caucasienne) est considérée comme plus saine et plus attrayante.

Attention ! Cet article fait partie du projet « The Black Pill ». Vous consultez la section 3.13.

La recherche scientifique démontre que la préférence globale pour une peau plus blanche, ainsi que la « norme blanche » de beauté, selon laquelle toutes les races sont jugées, est probablement d’origine biologique.

Pour éliminer les préjugés raciaux de l’équation, les chercheurs ont demandé à des participants caucasiens de modifier la couleur de la peau de visages d’hommes et de femmes caucasiens sur un écran d’ordinateur afin de leur donner l’apparence la plus saine possible. Les participants ont, dans leur grande majorité, augmenté la couleur rose, la couleur jaune et la luminosité de la peau des sujets. Des recherches antérieures de la même équipe ont montré cette même préférence pour d’autres races, les Sud-Africains ayant également tendance à juger les visages plus roses comme étant en meilleure santé.

La combinaison d’une peau claire, rosée et dorée semble représenter un indicateur biologique objectif de la santé, même s’il est faible. Cette tendance est probablement ancrée dans l’espèce humaine du point de vue de l’évolution, car la même préférence a été observée chez les animaux.

Citations :

« Stephen et ses collègues ont demandé à 54 participants de race blanche de modifier la couleur de la peau d’une cinquantaine de visages d’hommes et de femmes sur un écran d’ordinateur afin de leur donner l’apparence la plus saine possible. Sans hésiter, les participants ont eu tendance à augmenter le rouge, le jaune et la luminosité de la peau ».

« Les participants ont augmenté la rougeur de la peau, ce qui confirme les conclusions précédentes selon lesquelles la couleur sanguine de la peau renforce l’aspect sain des visages. Les participants ont également augmenté le jaune et la luminosité de la peau, ce qui suggère que la coloration à forte teneur en caroténoïdes et à faible teneur en mélanine joue un rôle dans l’apparence saine des visages. Les préférences de couleur décrites ici ressemblent aux indices de couleur rouge et jaune de la santé affichés par de nombreuses espèces d’animaux ».

« Les résultats seraient probablement valables pour d’autres ethnies également. Par exemple, des recherches antérieures ont montré que les Sud-Africains noirs ont tendance à juger les visages plus roses comme étant en meilleure santé. Et des recherches à venir suggèrent qu’il en va de même pour la couleur jaune et la clarté de la peau du visage ».

« En fait, la santé et l’attractivité sont à peu près la même chose ».

Sources :

Stephen ID, Law Smith MJ, Stirrat MR, Perrett DI. 2009. Facial Skin Coloration Affects Perceived Health of Human Faces. Int J Primatol. 30(6): 845-857. (Source)

Bryner J. 2009. Attractiveness Based Partly on Skin Color. LiveScience. (Source)