Aux États-Unis, les femmes désirent le plus les hommes blancs, puis les hommes noirs, hispaniques et en dernier, les hommes asiatiques. 

Attention ! Cet article fait partie du projet « The Black Pill ». Vous consultez la section 3.10.

Bruch & Newman (2018) ont analysé les données d’un site de rencontres en ligne populaire et gratuit dans quatre grandes villes américaines (New York, Boston, Chicago et Seattle) pour évaluer sur quels facteurs les gens fondent leurs décisions en matière de rencontres en ligne. Ils ont constaté que les femmes classaient les hommes dans une « hiérarchie raciale de désirabilité » comme suit :

Blanc > noir > hispanique > asiatique

Ces données étaient similaires à celles examinées précédemment dans l’étude « Yahoo Personals », mais avec une position inversée dans la hiérarchie pour les hommes hispaniques et noirs.

Contrairement à la notion courante selon laquelle les Blancs sont les plus recherchés dans les rencontres amoureuses en raison des normes de beauté « occidentales », les hommes ont trouvé les femmes asiatiques plus attirantes dans cette même étude, plus encore que les femmes blanches. Bien que les hommes et les femmes d’origine asiatique soient également soumis aux normes de beauté « occidentales », les Asiatiques sont toujours considérés comme étant aux extrémités opposées de l’attractivité selon le sexe, les hommes asiatiques étant les moins désirés par les femmes et les femmes asiatiques les plus désirées par les hommes.

Chiffres :

Désirabilité des hommes en ligne par rapport aux femmes, par race masculine

Citations :

« Conformément aux travaux antérieurs, on observe également une dépendance claire et constante à l’égard de l’origine ethnique, les femmes asiatiques et les hommes blancs étant les partenaires potentiels les plus désirables selon nos mesures dans les quatre villes ».

Sources :

Bruch E, Newman MEJ. 2018. Aspirational pursuit of mates in online dating markets. Science Advances 4(8):eaap9815. (Source)