Sur Tinder, les hommes blancs obtiennent 11 à 14 fois plus de succès auprès des femmes par rapport aux hommes asiatiques.

Attention ! Cet article fait partie de la page BP/CSS. Vous consultez la section 3.4.

Une expérience a été réalisée sur Tinder pour évaluer l’importance de l’appartenance raciale dans le succès des hommes, en opposant le top model asiatique Godfrey Gao au top model blanc Matthew Noszka, ainsi que deux gens normaux, l’un blanc et l’autre asiatique, pour une comparaison plus « normale ». 

De faux profils Tinder ont été créés pour chaque individu, et 5000 femmes ont été testées dans chaque cas.

Les résultats ont été les suivants :

Le top model masculin blanc a reçu 4,4 fois plus de matches et 11,5 fois plus de messages que le top model masculin asiatique.

Le mec lambda blanc a reçu 3,6 fois plus de matches et 14 fois plus de messages que le mec lambda asiatique.

Plus remarquable encore, le mec blanc lambda choisi pour représenter un jeune homme blanc « normal » a reçu 1,8 fois plus de matches et 4,7 fois plus de messages que le modèle masculin asiatique, ce qui indique qu’un homme blanc normal est nettement plus désirable pour les femmes qu’un top model masculin asiatique haut de gamme (voir l’article de General, 2017).

Des résultats similaires ont été constatés lorsque cette expérience a été reproduite en Chine en utilisant des images différentes. Dans cette expérience, un homme blanc a reçu 9,5 fois plus de messages qu’un homme chinois, ce qui indique que les résultats fondés sur la race dans les applications de rencontre ne diffèrent probablement pas beaucoup en fonction du lieu, et que les préférences raciales des femmes sont cohérentes sur tous les continents. (voir l’article de Büchenbacher, 2018).

Données :

Sources :

General R. 2017. ‘Is Tinder Racist?’ Experiment Reveals the Challenges of Dating as an Asian Man. Nextshark.com (Source)

Büchenbacher K. 2018. Do some races have better chances at online dating in China? Global Times. (Source)