Les hommes misogynes sont plus actifs sexuellement que la plupart des hommes.

Attention ! Cet article fait partie de la page BP/CSS. Vous consultez la section 1.20.

Dans une étude portant sur 2 703 adolescents espagnols âgés de 14 à 20 ans, dont 1 350 garçons et 1 353 filles, les chercheurs ont constaté une très forte corrélation entre le sexisme et le succès sexuel et romantique. L’étude a révélé que les adolescents sexuellement actifs manifestent plus de sexisme bienveillant, plus de sexisme hostile et plus de sexisme ambivalent que les adolescents non sexuellement actifs. De plus, les hommes sexistes bienveillants ont eu leur premier rapport sexuel à un âge plus précoce et les hommes sexistes hostiles ont utilisé le préservatif dans une moindre proportion. L’étude a également révélé que les femmes sont attirées par les hommes sexistes bienveillants. L’étude a révélé que les garçons adolescents sans expérience sexuelle étaient ceux qui présentaient le moins de sexisme hostile, de sexisme bienveillant et de sexisme ambivalent. Les garçons ayant eu une expérience sexuelle sans pénétration présentaient davantage de ces trois types de sexisme, et les garçons ayant eu une expérience sexuelle avec pénétration présentaient le plus grand nombre de ces trois types de sexisme.

Dans le cadre d’une autre étude, 555 hommes âgés de 18 à 25 ans ont répondu à des questionnaires portant sur leur degré de misogynie, leur degré d’adhésion aux stéréotypes masculins traditionnels et d’autres caractéristiques de ce type. Ils ont découvert que les hommes misogynes avaient plus d’aventures d’un soir, beaucoup plus de partenaires sexuels, regardaient plus de pornographie, commettaient plus d’agressions sexuelles et de violences envers leur partenaire intime, étaient plus susceptibles de payer pour des services sexuels (43% des hommes misogynes ont déjà payé pour des services sexuels), et étaient souvent impliqués dans des fraternités (58%), des équipes sportives (86%) et des diverses équipes de sport (84%). 

Discussion :

De nombreuses personnes « pilule bleue » soutiendront que les Chad ont du succès sur le plan sexuel et sentimental parce que, selon elles, les Chad « respectent les femmes » (LOL) et beaucoup de personnes « pilule bleue » supposent que les hommes qui ont du mal à trouver une relation sont ceux qui sont sexistes envers les femmes (LOL Bis). En réalité, les Chads ont tendance à être beaucoup plus sexistes que les hommes sexuellement inexpérimentés et les hommes sexuellement inexpérimentés ont tendance à être les personnes les moins sexistes.

Citations :

« The third latent class group, a relatively small proportion of the sample (8 %), had high endorsement of rigidly traditional notions of masculinity and high hostility toward women. They also reported committing far more physical IPV, control IPV, and sexual assault than any other group and, for these reasons, we characterized this group’s masculinity as Misogynistic. Sexual sensation seeking levels were high in this group. Misogynistic men reported the highest support for a traditionally masculine sexual script and the lowest support for the monogamy and emotion script of any men in the sample. These men’s mean numbers of both lifetime sexual partners and lifetime one-night stands were higher than those of men in the two Normative groups, and they were more likely than men in any other group to have paid for sexual services. Many of them were also daily pornography users (although frequent use of pornography was common across this sample). Regarding male group involvement, Misogynistic men participated in organized sports teams, informal sports, and computer or gaming groups at higher levels than men in most other groups, and their fraternity membership proportion (58 %) was the highest of any group ». 

Sources :

Ramiro-Sánchez, Tamara; Ramiro, María Teresa; Bermúdez, María Paz; Buela-Casal, Gualberto (2018). « Sexism and sexual risk behavior in adolescents: Gender differences ». International Journal of Clinical and Health Psychology. 18 (3): 245–253. (Source)

Casey EA, Masters NT, Beadnell B, Wells EA, Morrison DM, Hoppe MJ. A Latent Class Analysis of Heterosexual Young Men’s Masculinities. Arch Sex Behav. 2016 Jul;45(5):1039-50. doi: 10.1007/s10508-015-0616-z. Epub 2015 Oct 23. Erratum in: Arch Sex Behav. 2016 Jul;45(5):1051. PMID: 26496914; PMCID: PMC4842162. (Source 1) (Source 2)