L’homme trop-mûr (XV). version de démonstration.

Le mode « tentation » ou « promotion de soi-même ».

Ce terme a été inventé avec beaucoup de succès par Oleg Novoselov dans son livre « La Femme. Un manuel pour les hommes », pour décrire l’ensemble des techniques des femmes au stade du rendez-vous et du début de la relation. Quel est le but de ce mode « tentation » ? Démontrer le meilleur de soi-même, détendre un homme, faire en sorte qu’il prenne confiance, l’attirer à soi, et orienter ses pensées et ses intentions vers une relation à long terme. 

Voici comment Dilya Enikeeva (Диля Еникеева), auteure du « guide pratique pour les femmes « faites en sorte qu’il vous aime » », enseigne aux femmes la façon de se comporter pendant la première étape d’une relation : 

« Faites appel à sa franchise et explorez patiemment avec lui tous ses sentiments et ses expériences passées. Poussez-le à décrire en détail son comportement (a-t-il commis des actions téméraires par amour ? C’est un plus), comment a-t-il exprimé sa passion ? Quelle réponse attendait-il de son ancienne amante ? Quelles exigences avait-il ? Comment était sa douleur, sa colère, sa jalousie, son amertume, lors de la rupture ? 

Pendant la conversation, vous devez devenir un confesseur patient et bienveillant. Pas de commentaires négatifs, pas de grimaces, pas de répliques ! Soyez gentille et sympathique ! Ne vous disputez pas, ne vous moquez pas, et n’ironisez pas sur ce qui est émotionnellement important pour lui, ne cherchez pas à avoir le leadership de la conversation en faisant vos propres jugements ! ».

Qu’y a-t-il de mal à ça, demanderiez-vous ? D’une manière générale, ce n’est rien, si ce désir d’écouter un homme et de sympathiser avec lui est une propriété intérieure sincère du caractère d’une femme. Mais beaucoup plus souvent, un tel comportement n’est pas naturel, et est délibérément utilisé par une femme comme un outil afin d’apprivoiser un homme, de gagner sa confiance, et toute cette « patience » et cette « bienveillance » de l’auditrice disparait immédiatement après le mariage ou après un certain temps, dans le cadre d’une relation à long terme. Le mode « écoute, patience et empathie » s’active automatiquement chez les femmes expérimentées, même sans l’aide du livre de Dilya Enikeeva, laquelle ajoute : 

« Parfois, elle était irritée par ses révélations, mais elle était patiente et faisait semblant de toujours compatir ».

Qu’est-ce qui caractérise par ailleurs le « mode de leurre » ?

Une femme démontre ses meilleures qualités : patience, diligence, affection, chaleur, attention, sexe intense, s’intéresse à ce qui intéresse son homme, cuisine bien, est économe, etc… En d’autres termes, le meilleur est délibérément exhibé, les qualités négatives sont cachées et étouffées. Une femme fait preuve d’implication émotionnelle et cherche l’unité avec son homme de toutes les manières possibles. Elle se laisse dire : « toi et moi, nous ne sommes qu’un ».

Plusieurs fois, j’ai pu lire des histoires d’hommes, dans lesquelles ils se souvenaient de l’étape initiale de la relation comme d’un moment de compréhension totale. « Elle était toujours d’accord avec moi et me comprenait à demi-mot, puis elle a changé ».

Souvent, un homme, aveuglé par ses sentiments, ne comprend tout simplement pas que ce qu’il perçoit pour du consentement n’est rien d’autre qu’une réticence qu’à la femme à le contredire. Jusqu’à un certain moment. La femme ne s’oppose tout simplement pas encore (!) afin de ne pas détruire à l’avance l’idylle qui a surgi dans le cœur et la tête d’un homme.

Pour tester l’efficacité des mesures initiales et en améliorer l’effet, les femmes pousseront de plus en plus loin les limites de leur modèle d’attraction. 

Le « régime de tentation », ou comme on l’appelle aussi, le mode « campagne publicitaire » (par lequel une femme se présente pour ce qu’elle n’est pas) devient plus agressif et plus intrusif dès lors que les amants pensent à se marier. La femme submergera littéralement sa cible masculine avec toutes les manifestations imaginables de qualités féminines : entretien ménager, tendresse, sexe passionné, attention, patience, etc…

Un homme naïf a l’impression que son amante est l’incarnation de toutes les vertus féminines.

Dans le même temps, elle fait comprendre à l’homme que le mariage « sera encore mieux ».

Une de mes connaissances, une femme qui avait atteint un poste élevé et qui avait elle-même une femme de ménage pour son appartement, n’a pas hésité à laver le sol de mon appartement de ses propres mains, et de temps en temps, elle se portait volontaire pour « voler » au magasin un produit particulier pour moi, comme il s’est avéré plus tard, et elle fumait en secret, sachant mon attitude envers les femmes qui fument.

Mes amis étaient tout simplement fascinés et captivés par cette dame.

N’importe lequel de mes désirs était assouvi comme par magie. Le miracle s’est arrpeté au moment même où j’ai perdu le statut de « prétendant potentiel » à ses yeux.

L’homme expérimenté est frappé par le caractère purement démonstratif, délibéré et artificiel et écœurant, du « mode tentation ». Les simplets, les naïfs sont déçus, dans leur arrogance masculine, eux qui croyaient vraiment aux mensonges des femmes, à ces beaux contes de fées.

La flatterie sans limite de l’Ego d’un homme fait partie intégrante du mode « tentation », et c’est l’un des marqueurs qui permet à un homme de reconnaître la situation dans laquelle il se trouve. En général, chaque homme doit se rappeler que la flatterie prononcée par une femme à son endroit a presque toujours pour objectif réel de recevoir quelque chose d’un homme en échange ou de le forcer à faire quelque chose. Reconnaître les vertus d’un homme, ce n’est pas naturel chez une femme, sauf si c’est pour se vanter de la valeur de l’homme qu’elle a attrapé, auprès d’autres femmes.

Pour exposer le « mode tentation », c’est très simple : déclarez ouvertement que vous n’allez pas vous marier, mais méfiez-vous, car vous découvrirez alors le vrai visage d’une femme. 

Vous verrez à quelle vitesse la femme changera, et perdra tout intérêt pour vos passe-temps, vos amis, vos hobbys, et deviendra non-sexuelle. La vitesse et l’ampleur des changements que vous observerez vont tout simplement vous abasourdir. 


Source : « Режим « заманухи » или « рекламной акции » ».

Auteur : Dmitry Seleznev (Дмитрий Селезнёв).

Illustration : Artem Beliaikin.