Êtes-vous vraiment le seul dans la vie de cette fille ?

Les Trois Étendards se donne notamment pour mission de fournir un accès universel à toutes les connaissances de l’Androsphère. Le contenu masculiniste publié sur le web est éphémère – contrairement à d’autres contenus, personne ne le sauvegardait. 

Identifier les pages web importantes, et sauvegarder des copies dans des collections spéciales, ce sont les « Archives de l’Androsphère ».

« Êtes-vous vraiment le seul dans la vie de cette fille ? » a été publié par Martial le 1er novembre 2018 sur le site « Néo-Masculin ».


L’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication, et en particulier de services tels que Badoo, Tinder ou Facebook, ont davantage fait, en quelques années, pour la putification de la Jeune Fille occidentale moyenne que des siècles de littérature licencieuse échangée sous le manteau. Il faut dire que plusieurs décennies de féminisme, qui ont contribué à convaincre pas mal de femmes que leur libération individuelle et leur quête du bonheur personnel passaient par un mode de vie en comparaison duquel Ninon de Lenclos passerait pour une nonne coincée, avaient déjà bien préparé le terrain.

Ce changement dans les mentalités féminines les amène à considérer, de plus en plus, la sexualité sous un angle masculin ; ou, plus exactement : sous l’angle qu’elles imaginent être celui des hommes. Aussi trouvent-elles libérateur et souhaitable d’avoir davantage de relations sexuelles (et plus tôt) que leurs aînées, d’avoir davantage de partenaires au cours de leur vie, et, bien souvent, plusieurs partenaires en même temps.
Le souci, pour les hommes, c’est que si certains s’en foutent, d’autres n’aiment pas être cocus, ou, en tout cas, pas sans le savoir ni avoir accepté que la relation était libre et qu’ils ne sont pas eux-mêmes tenus à la fidélité. Que vous pensiez ou non être dans une relation exclusive, voici quelques petits trucs qui devraient, le cas échéant, vous mettre la puce à l’oreille…

Attention : il ne s’agit en aucun cas d’un guide à l’efficacité absolue. Et ces éléments ne sont pas forcément à prendre en compte lors d’un premier rendez-vous (où vous pouvez partir du principe que oui, elle a sans doute déjà quelqu’un qu’elle voit par ailleurs). De tels signes se manifesteront surtout si vous avez déjà avec elle une relation de relative confiance et qu’elle ne vous considère pas forcément comme quelqu’un de jaloux ou de possessif. Disons après les deux premiers mois, quand tout se passe bien entre vous, que vous vous voyez plusieurs fois par semaine mais qu’il n’est pas encore question que l’un s’installe chez l’autre pour l’instant. Quand la relation est plaisante mais qu’on hésite encore à dire si elle est sérieuse ou non.

Sorties en ville

Cet aspect des choses est, et de loin, le plus révélateur : si elle évite d’être vue en ville avec vous, par exemple en refusant de sortir dans un restaurant du centre, en ne voulant pas aller faire un tour à pieds à votre bras, ou, pour une raison ou une autre, évitant d’être vue en public avec vous, c’est très mauvais signe. Cela veut dire qu’elle vous cache. Et qu’elle a sans doute de bonnes raisons de le faire.

Même chose, d’ailleurs, si elle ne veut vous présenter à aucune de ses copines, si elle ne veut pas que vous veniez la chercher à son travail, etc. C’est qu’elle n’a pas envie d’être vue avec vous, et donc qu’il y a déjà quelqu’un d’autre, un « officiel » que le reste de ses fréquentation connaît déjà.

Son téléphone est votre allié

Non, il ne s’agit pas d’espionner son téléphone. C’est stupide, impoli et inutile. Il s’agit simplement d’être attentif à de petits détails révélateurs…

Quand on sort son téléphone de son sac et qu’on le pose sur une table, un canapé ou autre meuble, on a souvent tendance à le poser face vers le haut. Si elle pose son téléphone face cachée, et ce de manière systématique et régulière, c’est qu’elle ne veut pas que vous puissiez voir arriver certains appels, SMS ou notifications d’applications. Donc qu’elle vous cache intentionnellement des choses. Pas forcément un autre homme. Mais, au minimum, des choses.

La question, en ce cas, est : que peut-elle bien vouloir cacher à un type qu’elle voit régulièrement ? Certainement pas le message de sa maman lui demandant « Ca va, ma puce ? ». Ni celui de sa copine voulant lui rappeler leur sortie de demain. Bien plus vraisemblablement le « Slt la misssss » d’un type enregistré comme MisterPec-Tinder ou Max-Macumba.

De même, si son téléphone est toujours en mode silencieux quand vous êtes ensemble, c’est franchement louche.

Amis non identifiés

Un autre indice fort concerne la manière dont elle parle de ses « amis », sans jamais préciser si ce sont des hommes ou des femmes. Bien entendu, un mensonge direct reste possible, et certaines parleront au féminin d’amis masculins. Mais beaucoup préféreront rester ambiguës, voire ne donneront jamais de nom à cet(te) ami qui les appelle le soir.

Trop occupée

Alors que, quand elle est avec vous, elle répond systématiquement aux SMS de ses copines dans la minute, il se trouve que lorsque vous n’êtes pas là, elle est (en dehors de ses heures de boulot) souvent bien trop occupée pour vous répondre dans un délai raisonnable, cela signifie que vous n’êtes pas une priorité pour elle. A vous d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

Répétitions et contradictions

Si elle jongle avec plusieurs partenaires, il est probable qu’elle ne se souvienne qu’imparfaitement de ce qu’elle a pu dire à l’un ou à l’autre. Si vous vous apercevez qu’elle vous répète la même histoire, sans se souvenir que vous la connaissez déjà, qu’elle semble vous ressortir une excuse déjà sortie, qu’elle se contredit dans un récit ou qu’elle pense que vous étiez présent à un moment où vous n’étiez pas là … méfiance. Plus généralement, le fait de commencer un dialogue par quelque chose du genre « Ah au fait, je ne sais plus si je t’ai déjà raconté ça… » peut clairement indiquer qu’elle a du mal à se souvenir de ce qu’elle a dit à qui.

Jalousie

Cela peut sembler contre-intuitif. Mais il est très fréquent, quand on se sent coupable de quelque chose, d’accuser l’autre de ce que l’on se reproche à soi-même. Une partenaire qui devient soudainement très jalouse, alors qu’elle ne l’était pas auparavant, est très possiblement elle-même en train de vous tromper. En vous mettant en accusation, elle espère inconsciemment trouver de bonnes raisons de vous quitter tout en gardant la tête haute et le rôle de la victime dans l’histoire. Ce type de comportement n’est pas forcément agressif : il peut aussi apparaître sous une forme édulcorée, par exemple si elle vous titille de manière amusée, en essayant de vous faire dire que vous trouvez une autre nana attirante. Si vous avouez une telle chose, en réalité vous lui permettez de se sentir elle-même moins coupable.

Changements de personnalité ou de hobbies

Les gens changent au fil du temps, certes. Mais ils changent en général sur la longue durée. Des changements rapides, surtout dans le comportement, les intérêts ou les hobbies, peuvent indiquer de nouvelles influences dans sa vie. Si vous ne connaissez pas l’origine de ces changements, ou s’ils semblent être apparus sans raison aucune, c’est que cette origine et ces raisons vous ont été dissimulées.

Est-ce vraiment important pour vous ?

C’est LA question essentielle. Si cette fille n’est qu’une partenaire de jeu parmi d’autres, ou si votre relation n’a rien de sérieux à vos yeux, le fait qu’elle se fasse sauter ailleurs ne devrait pas (trop) vous déranger. Le seul point réellement important, c’est votre santé : pas question de récupérer une MST.
Sortez couvert, prenez vos précautions, assurez-vous qu’elle ne puisse avoir aucune influence sur votre vie par ailleurs et blindez-vous émotionnellement (idéalement : en ayant d’autres options vous aussi) ; soyez certain que votre relation ne durera pas, et, en attendant, profitez-en au maximum. Vous serez surpris de constater à quel point votre vie sexuelle avec elle peut s’améliorer, une fois que vous avez cessé de la considérer comme potentiellement vertueuse et sincère, que vous ne la respectez plus en tant que compagne de longue durée potentielle et avez accepté l’idée qu’elle n’est qu’une camarade de jeux temporaire, que vous perdrez bientôt. Rien de tout cela n’est forcément grave : ça existe, les belles histoires de cul. Le tout est de ne pas les confondre avec des histoires d’amour.

Si, en revanche, vous envisagez la relation comme sérieuse et devant s’inscrire sur la durée, ces indices ont de quoi vous inquiéter, et, certainement, vous pousser à reconsidérer votre point de vue sur la question.

Vademecum

Un bon principe à garder en tête, et qui peut vous servir à éviter de vous engager émotionnellement envers une fille qui ne le mérite pas, est le suivant : tant que vous n’êtes pas installés ensemble, partez toujours du principe qu’elle voit quelqu’un d’autre. Ce n’est pas forcément vrai. Mais ça vous évitera à la fois des déconvenues et des prises de risque inutiles. La fidélité, chez la Jeune Fille contemporaine, n’est pas une valeur qui va de soi, et, Hamster aidant, son goût pour la gratification immédiate et le plaisir instantané aura bien souvent raison de tous ses engagements.