La pilule rouge.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Consultez la section 1.6.4.

1. Qu’est-ce que la matrice ?

2. La réalité.

3. Termes et théorie.

4. Les femmes aiment le sexe !

5. Les règles de fer.

6. Les 16 commandements.

1. Qu’est-ce que la matrice ?

Qu’est-ce que la matrice ?

« La première étape pour changer la réalité est de la voir telle qu’elle est ». Tom Leykis.

2. La réalité.

1) Alpha, Beta, Omega, oh mon Dieu ! 

 – Vous verrez souvent, dans notre communauté, des discussions concernant les hommes Alphas et les hommes Beta, mais il est important de comprendre que ce ne sont que des concepts qui permettent de mieux comprendre l’ordre social. En fin de compte, le but est de trouver un équilibre.

 – Alpha – dopamine – excitant.

 – Beta – ocytocine – lien affectif. 

2) Développement du corps (musculation). 

3) Contre-culture.

 – Les idées « pilule rouge » sont accueillies avec mépris et dédain car elles remettent en cause le « statu quo ».

4) Impératif féminin.

5) « Haters gonna hate ».

 – Vous allez perdre des amis – vos succès sont un rappel de leurs échecs.

 – Les gens résistent au changement, et c’est exactement ce que vous ferrez en remontant la hiérarchie.

3. Termes et théorie.

La règle cardinale des relations : « Dans toute relation, la personne qui possède le plus de pouvoir est celle qui a le moins besoin de l’autre ».

La « triade sombre » désigne les traits de caractère qui permettent à un homme d’attirer naturellement BEAUCOUP de femmes, c’est la raison pour laquelle les « femmes aiment les salauds ». Ces traits de caractère sont : 

Le narcissisme.

Le machiavélisme.

La psychopathie.

Pourquoi les femmes sont-elles attirées par ces « bad boys » ?

  • Ces hommes cherchent à acquérir du pouvoir (statut).
  • Ils ont de faibles névroses et sont extraverti.
  • Ils possèdent un faible degré d’empathie et d’amabilité.
  • Ils n’ont pas tendance à être dans le besoin et ne s’investissent guère dans leurs relations.
  • En d’autres termes, ces hommes représentent un « défi » et ont tendance à vivre selon leurs propres règles.

Certaines recherches sur le sujet ont également montré que les personnalités de type « triade sombre » ont plus de chances de réussir dans les affaires. De plus :

  • Cela fonctionne mieux pour une stratégie d’accouplement à court terme.
  • Être désagréable (se comporter comme un trou du cul) est attirant pour les femmes.
  • Les femmes sont attirées par les hommes ayant soif de pouvoir.
  • Ne jamais avoir peur est attrayant pour les femmes.

En d’autres termes, le fait d’être un connard distant et insouciant – un amalgame de tous les traits ci-dessus – vous rend attirant pour le plus grand nombre de femmes (à court terme). Cependant, ces traits ne permettent PAS de former des relations émotionnellement saines à long terme.

Impératif féminin : La tendance des médias et de la culture à mettre les femmes au premier plan, à excuser leurs méfaits (hamster de rationalisation), et à critiquer toute prise de responsabilité ou à dénoncer les doubles standards comme étant « anti-femmes ».

Effet de simple exposition : type de biais cognitif qui se caractérise par une augmentation de la probabilité d’avoir un sentiment positif envers quelqu’un ou quelque chose par la simple exposition répétée à cette personne ou cet objet. En d’autres termes plus nous sommes exposés à un stimulus (personne, produit de consommation, lieu) et plus il est probable que nous l’aimions.

Les mecs sympas finissent derniers : être sympa n’est pas en soi une qualité attrayante. En fait, être sympa, cela refroidi souvent les femmes ; il faut d’abord les attirer ! Sinon, vous risquez de passer pour une un homme nécessiteux, dans le besoin, collant, trop investi.

– Nous accordons plus de valeur à ce que nous avons à gagner.

Théorie des assiettes : En faisant « tourner les assiettes », un homme comprendra à un niveau inconscient (mais pas exclusivement) que si l’une de ses partenaires potentielles le laisse tomber, une autre peut se manifester. Ce changement de mentalité se manifeste dans le comportement d’un homme, ce que les femmes ne manquent pas de remarquer.

Articles détaillés : Théorie des assiettes.

  • Les opportunités et les options dont il dispose font qu’un homme devient « le prix ».
  • La confiance est dérivée des options. 
  • Cela confère aux hommes la possibilité de laisser tomber une femme sans avoir à se demander : « qui sera la prochaine ? ».
  • Les femmes préfèrent partager un homme de grande valeur plutôt que de le rater entièrement, ou pire… d’être coincé avec un loser.
  • La monogamie est un sous-produit d’un mode de vie, pas un but en soi.
  • « Draguer régulièrement » vous permet de savoir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas.
  • Soyez honnête : n’impliquez jamais que vous êtes exclusif avec une femme.
  • Développez des « tampons ».
  • Les femmes sont des expertes en « théorie des assiettes » et font cela naturellement, nous sommes généralement simplement ignorant de leurs agissements.
  • Elles sont généralement plus habiles à le cacher (Défense « anti-salope »).
  • Votre attention est mesurée.
  • Pratiquer la théorie des assiettes peut vous aider à gagner du temps et de l’attention afin de ne pas vous surinvestir avec une seule femme.
  • Cela créé une sorte de pénurie.

Propinquité : En psychologie sociale, la propinquité (du latin : propinquitas, « proximité ») est l’un des principaux facteurs conduisant à l’attraction interpersonnelle. Elle fait référence à la proximité physique et psychologique entre les gens. La propinquité peut être une proximité physique, un lien de parenté ou une similarité naturelle entre choses. Deux personnes vivant au même étage d’un bâtiment, par exemple, ont une propinquité supérieure que celles vivant à deux étages différents, de la même façon que des personnes ayant des positions politiques similaires ont une propinquité plus importante que ceux dont les positions politiques diffèrent fortement. Dans le domaine de la « pilule rouge », la propinquité désigne la tendance des gens à nouer des amitiés ou des relations (sexuelles ou romantiques) avec ceux qu’ils rencontrent souvent.

  • « Le semblable attire le semblable ».
  • Plus le niveau de propinquité des gens est élevé, plus ils sont susceptibles de former un type donné de relation. 

Rejet : Un bon jeu de séduction nécessite des milliers d’approches. Vous finirez par vous acclimater pour que les rejets ne vous dérangent plus.

Les « Tests », alias « tests de condition physique » : Tests subtils (et parfois pas si subtils) que les femmes élaborent, exprès ou inconsciemment, pour tester les hommes.

  • C’est généralement un test de congruence.
  • Cela peut être occasionnellement une rupture soudaine de rapport, comme une forme de flirt risqué.
  • Comment gérer les tests.
  • Le plus souvent, les femmes ont en fait un « jeu de séduction » assez mauvais.

4. Les femmes aiment le sexe !

Il suffit de regarder la publicité pour femmes – les médias leur donnent ce qu’elles veulent :

  • Comment devenir sexy.
  • Comment attirer le meilleur partenaire possible.
  • Comment avoir plus de sexe.
  • Conseils sur le sexe, la sexualité, l’amour, les relations…
  • Comment sécuriser leur mâle « alpha ».
  • « Profitez de la vie ! ».

Et ce n’est pas seulement « Cosmo » ! Les médias qui s’adressent aux « jailbait » (Une ou plusieurs jeune(s) fille(s) considérée(s) du point de vue sexuel, mais n’ayant pas atteint l’âge pour consentir à des rapports sexuels) ne sont pas différents ! Sur ce point, connaissez l’âge du consentement dans votre pays.

5. Les 5 règles de fer.

Articles détaillés : les règles de fer.

Il ne s’agit pas d’une liste complète des 9 « règles », mais simplement des 5 qui me paraissent essentielles à saisir le plus rapidement possible pour ceux qui viennent d’être libérés de la matrice.

Le cadre est tout ce qui importe. Soyez toujours conscient du cadre dans lequel vous êtes, et de la personne qui contrôle ce cadre. Contrôlez toujours le cadre, mais sans en donner l’impression.

  • Soyez toujours à l’affût des tests auxquels les femmes veulent vous soumettre.

Ne révélez JAMAIS, sous peine de mort, honnêtement ou malhonnêtement, le nombre de femmes avec lesquelles vous avez couché ou n’expliquez jamais à une amante actuelle les détails de vos expériences sexuelles passées.

Dès qu’une femme vous fait attendre pour avoir des relations sexuelles, ou si, par ses actes, elle implique qu’elle vous fait attendre pour avoir des relations sexuelles avec elle, sachez que le sexe ne vaut JAMAIS l’attente.

Ne JAMAIS permettre à une femme d’avoir le contrôle des naissances.

– Utilisez TOUJOURS une protection.

– La fraude en matière de paternité est un véritable problème – obtenez des tests de paternité !

– Les pensions alimentaires sont une véritable plaie et vous ne voulez pas en souffrir, sans mentionner le fait que rien ne vous garantit que l’argent que vous donnerez servira à la satisfaction des besoins de l’enfant. 

Les femmes sont totalement incapables d’aimer un homme de la manière dont un homme s’attend à être aimé. Cela signifie que les femmes sont incapables d’aimer les hommes suivant la représentation que les hommes se font de l’amour.

  • Ne tombez pas dans une vision « Disneyesque » des relations hommes/femmes.
  • Consultez également la loi de Briffault.

Il est toujours préférable de consacrer du temps et des efforts à la formation de nouvelles relations avec de nouvelles femmes, fraîches et prometteuses, plutôt que de tenter de reconstruire une relation qui a échoué. Ne fouillez jamais dans les poubelles une fois que les ordures ont été emmenées sur le trottoir. Vous vous salissez, vos voisins vous voient le faire, et ce que vous pensiez valoir la peine de fouiller n’a jamais autant de valeur que vous le pensiez.

Laissez toujours une femme penser aux raisons pour lesquelles elle ne couchera pas avec vous, ne le faites jamais pour elle.

Ne vous dépréciez jamais en aucune circonstance. C’est un « baiser de la mort » que vous avez vous-même initié et qui est l’antithèse de la mentalité d’abondance. Une fois que vous vous êtes accepté et que vous vous êtes présenté comme un « crétin complet », il n’y a pas de retour à la confiance avec une femme. Ne faites jamais appel à la sympathie d’une femme. Ses sentiments de sympathies sont donnés de son propre gré, jamais lorsqu’on les lui demande – les femmes méprisent l’obligation de sympathie. Rien ne tue l’excitation comme la pitié.

6. Les 16 commandements.

Article détaillé : les 16 commandements.

  1. Ne jamais dire « je t’aime » en premier.
  2. Rendez-là jalouse.
  3. Vous ferez de votre mission, et non de votre femme, votre priorité.
  4. Ne jouez pas selon ses règles.
  5. Adhérez au ratio d’or.
  6. Laissez-la deviner.
  7. Gardez-en de côté.
  8. Dites que vous êtes désolé seulement lorsque cela est absolument nécessaire.
  9. Connectez-vous à ses émotions.
  10. Ignorez sa beauté.
  11. Soyez irrationnellement sûr de vous.
  12. Maximisez vos forces, minimisez vos faiblesses.
  13. Ayez trop d’audace, plutôt que trop peu.
  14. Baisez-là comme jamais.
  15. Maintenez votre contrôle.
  16. N’ayez jamais peur de la perdre.

Checkpoint :

  • Quels risques prenons-nous en prenant conscience de la pilule rouge
  • En quoi cela nous aide-t-il ?


Source : « A Comprehensive Guide to The Red Pill » publié le 23 décembre 2014 par bsutansalt.

Illustration : Magda Ehlers.