Comment savoir si vous sortez avec une salope. Source : j’en ai épousé une.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Vous consultez la section 4.2.15.

Pour faire court, je suis en train de divorcer. Ma femme m’a trompé moins de trois mois après notre mariage. Il a été révélé plus tard qu’elle avait eu une relation sexuelle avec un type dans un parc public, sans préservatif, avant notre mariage, mais pendant que nous vivions ensemble. Je suis un (ex) homme Beta en convalescence, et je lis beaucoup et travaille lentement sur moi-même. Voici une liste d’indice qui m’ont permis de comprendre que ma femme était une salope et je suis certain que cette liste s’applique à de nombreuses autres femmes, alors vous devriez en tirer profit.

  • C’est elle qui vous a dragué. Parce que vous êtes une petite mauviette, le petit fiston à sa maman, il est très probable que ce soit elle qui vous ait choisi, et non l’inverse. Elle vous a envoyé des signaux d’intérêt et c’est elle qui a pris l’initiative.
  • Elle est plus sociable que vous. Parce que les salopes ont surtout besoin d’attention, elles ont tendance à s’impliquer fortement dans des événements sociaux, des fêtes, des réunions, des sorties, des soirées, des bars, et, en général, à être plus extraverties que vous.
  • Elle n’est pas féminine. Eh bien, Vous n’êtes pas très masculin non plus, mon pote, alors vous avez trouvé votre partenaire idéal. Beaucoup de salopes sont des garçons manqués, actives et bruyantes. Elles peuvent s’habiller comme des salopes, mais n’ont souvent pas les caractéristiques féminines classiques, comme les cheveux longs, des passe-temps et des intérêts féminins, ou ne savent pas comment cuisiner.
  • Elle a surtout des amis garçons. Elle n’a pas beaucoup d’amies filles, parce que vous savez, « les filles sont si bizarres et méchantes ». Mais beaucoup d’orbiteurs masculins qui ne sont que des « amis de longue date ». Si elle a plus d’amis masculins que vous, c’est un problème. Neuf fois sur dix, certains de ces amis masculins l’ont déjà baisée ou s’apprêtent à la baiser dès qu’il y aura l moindre opportunité, qu’elle soit célibataire ou non à ce moment-là.
  • Elle a des problèmes avec son père ou sa mère et/ou des parents divorcés. À notre époque, être l’enfant de parents divorcés devient la règle et non plus l’exception. Mais il n’en reste pas moins que la plupart des salopes sont issues de divorces malheureux et qu’elle a de gros problèmes relationnels avec ses parents. Surtout avec le père.
  • Elle a été « agressée » dans sa jeunesse. Ce n’est pas une plaisanterie, et il n’y a rien à dire. Cependant, l’expérience et les statistiques montrent qu’une histoire sexuelle négative et inappropriée à l’adolescence est un solide précurseur d’une sexualité problématique dans le présent. Après avoir appris ce point, je suis devenu un véritable « chevalier blanc » et j’ai essayé d’influencer son comportement et de le rendre acceptable. Chers amis, souvenez-vous de ceci : vous pouvez avoir pitié d’une femme et sympathiser avec elle, mais vous n’avez pas à être avec elle. Cela ne fait pas de vous une mauvaise personne. Tout le monde a des problèmes et une histoire de merde, le vrai test est de savoir comment on se sort du trou et comment on devient adulte. La plupart des criminels endurcis qui sont en prison ont une mauvaise éducation. Est-ce qu’on leur pardonne tout ? Non.
  • Elle ne sait pas gérer l’argent / elle est soutenue par sa famille / elle a un travail de merde. Il est très probable qu’elle soit financièrement irresponsable, qu’elle ait des dettes pour des conneries (vêtements et divers achats inutiles). Il est également probable que ses parents l’aident financièrement depuis des années et qu’il existe un problème supplémentaire ici = lien de contrôle émotionnel entre elle et ses parents. Le plus souvent, ces femmes ont un emploi de merde, sans perspectives d’avenir et sans perspectives de carrière.
  • Les gens la draguent devant vous. Beaucoup de « malentendus » inoffensifs et innocents. J’ai des frissons quand d’écris ça maintenant, mais il n’était pas rare que des mecs la draguent pendant que nous étions ensemble ou que nous allions quelque part. Dans les bars, au travail, et certainement quand elle était seule. Elle riait et disait qu’elle était très « sociable », et les mecs captaient toujours les mauvais signaux. Elle ne mentionnera pas qu’elle est en couple et elle rayonnera de sexualité et d’accessibilité par son langage corporel, son contact visuel, une conversation intense et intime, son sourire ou via ses vêtements, dans son comportement face à d’autres hommes. « Tu ne lui as pas dit que tu n’étais pas célibataire ? ». « Oh, ça n’est jamais venu à l’esprit ». Oui, c’est vrai.
  • Elle aime boire. Les salopes savent que leur comportement est mauvais et elles ont peur d’être jugées par leurs pairs. Elles cultiveront un air de Sainte-Nitouche qu’elles cultiveront au sein de leur cercle social. L’alcool fera disparaître tous ces faux-semblants et autres pensées responsables, et elle se réfugiera dans l’alcool pour affronter la pression entre le personnage qu’elle joue et la personne qu’elle est réellement. Si elle peut boire autant/plus que vous, c’est une mauvaise nouvelle pour vous.
  • Elle fume. Le tabac est un excellent exutoire pour les femmes qui se trouvent dans une situation très intime avec un homme dont l’intention est parfaitement claire. Si vous ne fumez pas, ne sortez pas avec quelqu’un qui fume. Vous vous demanderez toujours ce qui se passe dans le coin des fumeurs, où vous serez Cet homme Beta ignorant qui se tient près de son conjoint fumeur. La plupart des dragues avec des femmes prises qui se produisent dans les fêtes suivent un schéma similaire : boire avec un mec, fumer avec un mec qui va se tourner vers une conversation intime puis vers un comportement inapproprié. Si vous ne fumez pas, mais qu’elle, elle fume, vous êtes en danger.
  • Elle aime aller « sortir boire un verre » sans vous. Ça peut être une soirée entre filles, ou une fête entre amis. Si elle y va sans vous et se saoule une fois par semaine ou plus, c’est mauvais signe.
  • Elle est plus jalouse de vous que vous ne l’êtes d’elle. C’est un cas étrange. J’avais une confiance totale en elle et je la complimentais toujours, avec de très rares expressions de jalousie et d’insécurité de ma part. Si une fille me souriait de travers ou flirtait légèrement avec moi lorsqu’elle était là, elle devenait extrêmement jalouse et cela se transformait en une séance de quatre heures d’accusations. Il est ironique que la personne qui a le plus peur d’être trompée (ma salope de femme) finisse par me tromper elle-même à plusieurs reprises.
  • Elle a déjà trompé quelqu’un d’autre. Eh bien, oui ! J’vous jure ! sans déconner ! Mais quand vous êtes « amoureux » et qu’elle partage une belle perle de vérité comme ça avec vous, ne vous dites pas : « elle était jeune et inexpérimentée, le type avec qui elle sortait était abusif/de mauvaise qualité. Nous, par contre, nous avons le véritable amour et cela n’arrivera jamais ». Pensez plutôt : « dans combien de mois va-t-elle me tromper et avec combien de personnes ? ».
  • Vous avez commencé une relation peu après un rapport sexuel totalement fou au premier rendez-vous. Vous avez commencé à sortir après ce premier rendez-vous d’un soir, en pensant que c’était une « connexion magique ». « Oui, c’était chaud, mais elle n’est pas une salope et ne fait pas l’amour facilement. Nous avons eu cette connexion unique et le sexe rapide et facile signifiait simplement à quel point elle était amoureuse de moi ». Bien sûr que non, idiot ! Quand tu te tapes une nana que tu ne connais pas, sans capote, dans un espace ouvert, à une soirée, avec des gens pas loin, ce n’est pas une histoire d’amour Disney, imbécile. Tu viens de te taper une salope. La plupart des hommes les baisent et s’arrêtent là, ils ne sortent certainement pas avec elles.
  • Elle a eu plusieurs avortements. Je n’ai rien contre les avortements, mais cela montre une mauvaise planification, un mauvais contrôle des impulsions et juste un caractère stupide et immature. Utiliser des pilules, faire porter un préservatif aux mecs, se mettre sous contrôle des naissances permanent (stérilet). Si votre copine a plus de deux avortements avant l’âge de 24 ans, c’est un signal d’alarme important.

Pour résumer. Ne soyez pas aussi stupide que moi. Les salopes, on les baise, on ne les épouse pas.


Source : « How to know you are dating a slut. Source: I married one » publié le 9 décembre 2014 par improvy.

Illustration : Magda Ehlers.