Ne lui faites pas simplement faire ce que vous voulez qu’elle fasse. Faites-en sorte qu’elle désire faire ce que vous voulez qu’elle fasse.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Vous consultez la section 4.3.7.

Hier soir, j’ai fait un commentaire sur le SubReddit « Married Red Pill », que je pense vraiment devoir développer ici, parce que c’est quelque chose qui n’est pas toujours discuté de front, et qui se perd parfois parmi d’autres points.

Lorsque nous parlons des interactions avec les femmes et de toutes les choses que nous employons – augmenter notre valeur (physiquement, financièrement, socialement), mettre en place un « jeu de séduction », mettre en place un « jeu de la peur », et ainsi de suite – le résultat final typique est d’amener une femme à faire ce que nous voulons. En général, il s’agit de sexe ou d’un autre comportement qui démontre une soumission à notre leadership. C’est une victoire, n’est-ce pas ? C’est une validation. Lorsqu’une femme fait ce que nous voulons en raison de ce que nous sommes, de ce à quoi nous ressemblons et de notre comportement, nous avons gagné, n’est-ce pas ? Honnêtement, je pense que c’est un peu incorrect. Pas tout à fait faux, d’ailleurs. C’est juste un peu comme regarder les choses quand l’objectif de la caméra est flou.

Le but n’est pas que les femmes fassent ce que nous voulons qu’elles fassent. L’objectif est que les femmes veulent ce que nous voulons nous.

C’est une différence subtile, mais très importante.

Si vous payez une prostituée pour du sexe, alors vous avez une femme qui fait ce que vous voulez, n’est-ce pas ? Pas vraiment, parce que ce n’est pas le sexe que vous vouliez. Ce n’était même pas du sexe gratuit que vous vouliez. C’était le désir. Vous ne vouliez pas de sexe en soi. Du moins, pas seulement du sexe. Vous vouliez qu’une femme veuille faire l’amour avec vous. Parce que c’est du bon sexe. C’est une validation.

C’est la même chose si on échange une devise au cours légal contre d’autres types de devises. Si votre petite amie est nulle et que vous essayez de changer les choses et que, oups, vous n’avez pas l’esprit pour les subtilités, ou la lecture critique de son comportement, et que vous lui faites accidentellement du chantage, elle pourrait avoir désespérément peur que vous la larguiez et que vous la mettiez à la porte de votre appartement et dans la rue. Elle pourrait même vous baiser par peur d’éviter ce sort. Maintenant, vous avez une femme qui essaie de vous manipuler avec le sexe, tout comme vous l’avez manipulée pour qu’elle ait du sexe. Aucun de vous n’est heureux ou satisfait. Le sexe est probablement nul aussi.

De même, si une femme vous harcèle et se montre généralement irrespectueuse envers vous, et que vous essayez de vous retirer émotionnellement, et que, oups, vous devenez accidentellement un trou du cul enragé, menaçant et énervé, votre femme pourrait penser : « merde, je voulais juste qu’il laisse la lunette des toilettes baissée. Pourquoi agit-il ainsi ? Je ne veux plus m’occuper de ça, alors je vais me taire ». Elle pourrait même vous baiser juste pour vous calmer. Encore une fois, vous avez une femme qui essaie de vous manipuler avec le sexe, tout comme vous l’avez manipulée pour le sexe. Vous êtes à la fois malheureux et insatisfaits. Et le sexe, ça craint.

Nous ne voulons pas que nos femmes fassent seulement ce que nous voulons. Nous voulons qu’elles veuillent ce que nous voulons. Et c’est beaucoup plus difficile.

Une femme se soumettra à vous quand vous serez un homme qui mérite une soumission féminine. Elle vous chevauchera toute la nuit et vous laissera la labourer comme un homme des cavernes si vous êtes un homme qui mérite de la baiser. Elle vous laissera être le père de ses enfants, diriger sa famille, planifier tous vos rendez-vous, gérer toutes les affaires et avoir confiance en votre jugement, mais seulement si vous êtes un homme digne de sa confiance. Si vous êtes un homme qui a vraiment un jugement qui en vaut la peine. Elle ne va pas laisser les rênes de sa vie à n’importe qui, et surtout pas les rênes de la vie de ses enfants. Vous devez valoir quelque chose. Mais si vous valez vraiment quelque chose, vous pourriez avoir une douzaine de femmes qui font la queue pour vous confier leur vie, et tout ce que vous avez à faire, c’est de dire oui.

Quand nous déclarons fièrement « toutes les femmes sont comme ça », c’est généralement quelque chose que nous disons sous le coup de la colère, quand nous parlons de la propension d’une femme à l’égoïsme, au mal, et au comportement irrespectueux des salopes en général. Mais « toutes les femmes sont comme ça » fonctionne aussi dans l’autre sens. Si vous êtes un homme qui mérite de baiser, un homme qui mérite d’être suivi et un homme qui mérite qu’une femme lui confie sa vie, les femmes ne feront pas seulement ce que vous voulez, elles voudront faire ce que vous voulez. Votre bonheur comptera pour elles, et elles voudront vous faire plaisir.  Toutes les femmes sont comme ça aussi.


Source : « Don’t just make her do what you want. Make her want to » publié le 2 décembre 2014 par Archiwinger.

Illustration : Magda Ehlers.