Les légendaires citations provenant de /r/theredpill.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Vous consultez la section 6.3.

La société exige de vous que vous soyez l’abeille travailleuse androgyne qui crache de l’argent et dont on s’attend à ce qu’elle soit heureuse. N’achetez pas cette merde et, pour l’amour de Dieu, ne vous sous-estimez pas. Sinon, vous vous retrouverez dans la merde avant de pouvoir dire : « Oh chérie, tu as vu où j’ai laissé le contrat prénuptial ? ».

La pilule rouge est un substitut imparfait à l’encadrement masculin dont nos garçons ont été privés par le féminisme.

En bref, on nous apprend, du berceau à la tombe, à nous approprier les angoisses des autres parce que cela nous donne une validation et nous préserve du mal. Le corollaire est que s’il y a un manque de validation ou si le mal nous arrive, c’est parce que nous n’avons pas répondu de manière adéquate à ces angoisses. Faire face à cette merde écrase l’esprit d’un homme, il passera donc beaucoup de temps à essayer de prédire comment son propre comportement pourrait générer de l’anxiété chez les autres afin de l’éviter, de la dévier ou de la gérer. Il met ses propres besoins de côté pendant qu’il s’occupe des autres, et s’isole pour réduire la charge de travail des autres. C’est l’ingrédient principal de la pilule bleue.

La pilule rouge existe parce que beaucoup d’hommes ne sont pas heureux. Parce que ces relations qui sont soi-disant « parfaites » ne sont pas parfaites du tout. Parce que les hommes donnent tellement à leurs femmes et reçoivent si peu, en partant du principe que la simple existence – la simple présence de la femme dans la vie de l’homme – est tout ce qu’une femme doit faire. Que les hommes devraient se rabattre sur eux-mêmes pour obtenir le droit de dire « j’ai une petite amie », et rien de plus. Les hommes en ont assez.

Vous ne pouvez pas contrôler une femme, et vous ne devriez pas essayer. Tout ce que vous pouvez contrôler, c’est vous-même. Vous pouvez choisir de vous mettre en forme physiquement, vous pouvez choisir de réussir professionnellement, vous pouvez choisir de devenir socialement apte et bien connecté, vous pouvez choisir d’acquérir des compétences utiles, vous pouvez choisir de pratiquer des passe-temps intéressants – vous pouvez choisir de mener une vie épanouie, tout seul, avec ou sans les femmes.

« J’étais si inquiète ! Tu avais dit que tu serais de retour dans deux heures et cela fait six heures ! J’ai cru que tu avais eu un accident ou qu’il y avait une urgence ! ». Nous avons expliqué ce qui s’est passé et elle a répété le refrain ci-dessus environ cinq fois pendant que nous racontions l’histoire. Alors nous montons dans le camion, et alors que nous rentrons, mon grand-père dit : « Écoute, Jeremy. Elle a toujours été comme ça, et c’est ridicule. Cette merde doit être arrêtée au début d’un mariage, sinon ça te ruinera. C’est ce que tu fais. Juste après ton mariage, dis que tu vas quelque part. Peu importe où. Dis-lui que tu seras parti pendant une heure. Reviens dans trois heures. Ne t’excuse pas. N’explique pas. Si elle demande, dis juste « ça a pris plus de temps que prévu ». Fais ça une demi-douzaine de fois au cours des six premiers mois de ton mariage, et tu n’auras pas à supporter les conneries que l’on vient d’entendre. Tu es un homme, et tu n’as pas besoin d’être tenu en laisse ». Tu me manques, grand-père.

Les « mecs gentils » sont un peu comme des salopes.


Source : « I c/p some legendary quotes from TRP posts into my notepad over the past few years. Here are some of my favorites… » publié le 17 novembre 2014 par « stevredpill ».

Illustration : Magda Ehlers.