Un guide en 7 étapes pour avaler la pilule rouge.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Vous consultez la section 3.14.1.

Vous avez lu beaucoup de théories sur la nature des femmes (hypergamie, « hypoagency », rationalisation, etc.) et sur la séduction, mais certains débutants pourraient bénéficier d’un guide étape par étape pour avaler réellement la pilule rouge.

Étape 1 : musculation.

Posture : avant de commencer à soulever du lourd, vous devez vous assurer que votre posture est correcte. Sinon, vous risquez de vous coincer les nerfs, d’être en mauvaise forme et de vous blesser. Votre posture est mauvaise parce que vous avez de mauvaises habitudes. En particulier :

Une épaule plus basse que l’autre : en général, les droitiers ont l’épaule droite en dessous de l’épaule gauche. Cela est dû à un développement plus important du muscle du pectoral droit par rapport au gauche et à la faiblesse des muscles du dos. Les instructions ci-dessous supposent que votre épaule droite est plus basse. Si votre épaule gauche est plus basse, intervertissez les sens.

Pour y remédier, placez-vous avec votre épaule gauche près d’un montant de porte ou d’un poteau. Levez votre bras droit jusqu’en haut. Pliez-le au niveau du coude pour qu’il forme un angle droit. Attrapez le montant de la porte ou le poteau et étirez-vous. Vous pouvez mettre votre pied droit devant. Maintenez cette position pendant 20 secondes. Cela devrait corriger temporairement le déséquilibre de votre épaule. Vous devez maintenant faire des levées d’épaules latérales et avant avec des haltères. Vous devez également faire des « chest flys » pour développer les muscles de votre poitrine. Commencez avec le poids le plus faible possible. Au début, ils vous sembleront trop légers. En augmentant le poids petit à petit, vous remarquerez que c’est plus difficile pour votre côté gauche. Vous devez continuer à faire l’exercice à ce poids jusqu’à ce que vous trouviez cela également difficile des deux côtés. À partir de là, lorsque vous augmentez le poids, vous devriez sentir que les deux côtés éprouvent la même résistance face aux poids.

La « position de la tête en avant » : généralement causée par le fait d’être assis pendant des heures devant un téléviseur/ordinateur. Réparez-ça en utilisant cette technique

Lordose (mauvaise position de la colonne vertébrale) : vous devez étirer le bas de votre dos et renforcer vos abdominaux. La meilleure façon de renforcer les abdominaux est de marcher sur une pente (sur un tapis roulant par exemple) ou de respirer lentement puis d’inspirer lentement pour renforcer l’abdomen.

Une fois que votre posture est bonne, vous pouvez commencer un programme pour débutants comme le « stronglift 5×5 ».

Vos premiers mois avec les programmes ci-dessus vous permettront probablement d’avoir une meilleure posture, que vous pourrez continuer à avoir grâce à l’amélioration en continue. Vous pouvez paraître plus grand et plus confiant.

Avec le temps, vous aurez une meilleure force et commencerez à ajouter du muscle.

Les erreurs de débutant que vous pourrez évitez en commençant par de grands exercices avec tous les muscles :

  • L’erreur de se concentrer sur les curls et de n’exercer que les muscles que vous pouvez voir dans le miroir. Vous perdez vos proportions naturelles et vous aurez l’air plus laid en grandissant.
  • L’erreur du sous-entraînement de la poitrine et du surentraînement des triceps
  • L’erreur qui consiste à négliger les épaules au profit des biceps.

Étape 2 : Style.

Tant que votre posture n’est pas fixée à partir de l’étape 1 ci-dessus, vous ne devez pas investir dans de nouveaux vêtements. Si vous êtes un gros, vous devriez attendre que votre pantalon se détache, et même alors, n’acheter que modestement jusqu’à ce que vous pensiez avoir des abdominaux relativement plats. Ensuite, vous pourrez faire du shopping. Essayez différentes marques et voyez ce qui vous va bien. Si vous avez de la chance, une marque bon marché de type « factory outlet » comme Tommy Hilfiger vous ira bien et vous pourrez vous réapprovisionner pour quelques centaines. Si vous achetez des T-shirts et des chemises à manches courtes, mieux vaut attendre que vos bras soient assez grands pour que les manches soient bien ajustées. Tant que votre poitrine n’est pas la partie la plus large de votre corps, vue de côté, aucun vêtement ne vous mettra en valeur. Intégrez vos centres d’intérêt et votre mode de vie à votre style. Faites-vous de la moto tous les week-ends avec vos copains ? Vous devriez prendre une veste de motard. Vous traînez avec vos amis courtiers en valeurs mobilières dans des bars de luxe ? Portez des costumes coûteux. Vous êtes mécanicien ? Jeans et T-shirt. C’est quelque chose que vous devez découvrir par vous-même, ne copiez pas vos copains. Soyez un individu. Au début, un style plus récent peut vous faire prendre conscience de cela. Ajoutez progressivement de nouveaux vêtements et arrêtez de porter les anciens. Vous devrez porter votre nouveau style plusieurs fois avant de vous sentir naturel et à l’aise. Au bout de quelques jours, vous n’aurez même plus envie de porter les anciens vêtements.

Étape 3 : votre mission.

Vous avez besoin d’une mission dans votre vie. Pensez-y de cette façon : Si vous mourez dans l’année qui vient, comment voudriez-vous que les gens se souviennent de vous ? En tant que grand écrivain ? En tant qu’activiste politique ? En tant que musicien ? Vous avez besoin de quelque chose sur lequel travailler, quelque chose que vous pouvez apporter au monde. Tout le monde ne sera pas un agent de changement dans le monde, mais vous devez trouver quelque chose qui vous passionne. Vous avez déjà entendu parler de l’académie Khan ? Sa passion, c’est juste d’enseigner. Il s’est élevé au-dessus des millions de professeurs qui enseignent contre un salaire. Toute mission est géniale si vous en avez la passion. Votre mission, c’est la façon dont vous vous voyez et dont les autres vous voient. C’est la façon dont vous rencontrez des gens qui ont des intérêts en commun avec vous. Votre mission vous permet d’élargir votre cercle social et d’améliorer le « jeu » de votre cercle social. Choisissez-la avec soin.

Étape 4 : le cadre.

Le cadre est simplement l’idée que vous vous faites de vous-même. Êtes-vous une personne cool, confiante, amusante et géniale ? Êtes-vous spirituel et intellectuel ? Vous devez développer des caractéristiques alpha dans votre cadre telles que le stoïcisme et la mentalité d’abondance. Les étapes 1 à 3 ci-dessus, et la façon dont vous vous voyez vous-même, s’inscrivent dans votre cadre. Veillez à ce qu’il soit propre. En particulier, vous devez éliminer de votre cadre tout ce qui est salace. De nombreux tests des femmes sont simplement des tests d’intégrité de votre cadre. Vous êtes-vous fâché quand elle a dit qu’elle n’aimait pas les hommes de moins de 1,80 m ? Votre image du mec cool vient de s’évaporer. Vous sentez le besoin d’exiger une explication parce qu’elle vous a repoussé lors d’un rendez-vous ? Votre image d’abondance vient de se dissoudre.

Étape 5 : séduction.

Il y a la totalité des articles de la manosphère que vous pouvez lire sur le jeu de séduction, mais presque tout peut être résumé dans les 16 commandements.

Mon expériencen en matière de relations avec les femmesn dans votre cercle social est simple :

  • Tant que vous n’avez pas une grande valeur, ne vous embêtez pas à parler aux femmes. Passez en mode moine et travaillez sur vous-même. Vous saurez que vous avez une VMS élevée lorsque plusieurs femmes vous parleront (vous parleront de leur plein gré, vous sourient, etc.). Les hommes de faible valeur sont invisibles pour les femmes. Les hommes de faible valeur qui essaient de les draguer sont effrayants selon leurs définitions féminines.
  • Une fois que vous avez une grande valeur, la chose la plus simple à faire est d’attendre qu’une femme vous remarque et vous parle. Il s’agira de tests de moindre effort et de « moindre merde ».
  • Si vous avez remarqué une femme et qu’elle semble ne pas vous avoir remarqué, vous pouvez vous présenter avec audace. Je n’ai jamais eu besoin de lignes de drague/ouverture ou de l’habituel merde des PUA. Il suffit d’aller vous présenter et de faire un brin de causette. La seule chose que j’ajouterais, c’est de NE PAS LA COMPLIMENTER. Elle ne l’a pas mérité. Après cela, vous devriez l’ignorer. Elle peut vous parler ou vous pouvez parler davantage si vous vous rencontrez. Si vous constatez une amitié accrue, vous devriez simplement lui demander de sortir avec vous.
  • Escaladez la situation.

Étape 6 : domination.

Vous devez dominer votre femme physiquement (soulevez plus lourd à la salle de muscu, soulevez !) ; mentalement (vous êtes plus intelligent qu’une femme, n’est-ce pas ?) ; émotionnellement (vous devez être stoïque, mon frère) ; et sexuellement (escaladez la situation). Vous devez également dominer la relation (pas de supplication, pas de compliments sauf si c’est pour quelque chose qu’elle a fait pour vous plaire) et les rapports sexuels (lisez la méthode « Sex God » de Daniel Rose). Au fur et à mesure que vous vous rapprochez, vous pouvez parfois enfreindre ces règles. N’oubliez pas que les relations à long terme nécessitent une certaine dose de tendresse et de soutien.

Étape 7 : entretien.

En tant qu’homme ayant pris la pilule rouge, vous devez constamment vous améliorer. Lorsque vous stagnez, l’absence de changement ennuiera votre femme et elle sera susceptible de souffrir de son hypergamie innée. Apprenez de nouvelles choses et surprenez-vous sans cesse, vous-même, et elle par la même occasion.


Source : « A 7 step guide to swallowing the pill » publié le 3 novembre 2014 par no_face.

Illustration : Magda Ehlers.