Le respect se gagne.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Vous consultez la section 3.6.

Il y a aujourd’hui une publication de 4chan qui circule, contenant une histoire aussi vieille que le monde : un gars se fait larguer par sa copine parce qu’elle a trouvé quelqu’un de mieux. Je suppose que je peux développer avec un peu plus de détails. Un type et sa copine emménagent dans un nouvel appartement, la copine commence à fréquenter les gens du quartier, ne rentre pas à la maison un soir, et le lendemain, elle largue son copain. Elle explique qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre, qu’elle est vraiment attirée par lui et qu’elle était avec lui hier soir. Le type lui demande : « Tu l’as baisé ? » et elle répond : « Non, mais je vais le faire ». Elle explique, en gros, qu’elle ne voulait pas le tromper, alors elle a attendu de rompre avec lui d’abord.

Honnêtement, ce petit fait n’a pas d’importance. La partie où elle passe toute la nuit avec cet autre type à parler de comment ils vont baiser, à s’assurer qu’elle a bien tout prévu avant de larguer son petit ami – c’est aussi tromper. Autant que de baiser avec ce type. Si tu me demandes mon avis, elle aurait aussi bien pu le baiser.

Comme on pouvait s’y attendre, nos frères de la pilule rouge inondent ce fil de commentaires avec des commentaires expliquant à quel point les femmes sont ennuyeses. Comment peut-elle être si impitoyablement irrespectueuse, se demandent les gens. En fait, je trouve intéressant de voir à quel point les femmes sont plus directes et honnêtes envers les hommes qu’elles ne respectent pas. Une fois qu’elle n’a plus besoin de vous, elle n’a plus besoin de vous mentir. En ce qui me concerne, je pense cette fille a bien dit la vérité à son mec, et qu’elle n’ait pas encore baisé l’autre homme. De toute façon, elle est en train de rompre avec lui, elle ne le respecte clairement pas, et elle gagne très peu à lui mentir. Ce n’est pas comme si elle s’attendait sérieusement à ce que ce type reste son ami ou qu’il l’admire pour ne pas l’avoir trompé. C’est des choses qu’elle lui dit à son avantage pour le laisser tomber facilement.

Elle ne bénéficie pas de cela.

Mais quoi qu’il en soit, la pilule rouge se plaint, comme on pouvait s’y attendre. Les femmes n’ont aucun honneur, aucun respect, bla bla bla… Mais il y a quelque chose que nos pères nous ont dit, ou auraient dû nous dire, qui s’applique vraiment ici. Quelque chose que la société nous dit quotidiennement, en fait : le respect se gagne.

Pensez à ce que nous demandons à cette fille, ou aux femmes en général, si nous attendons de la loyauté. Nous demandons que si une femme rencontre un autre homme qui est meilleur que vous – qu’il soit plus beau, qu’il ait un statut plus élevé, qu’il soit plus riche ou plus sûr, qu’il ait un meilleur sens social, qu’il ait des compétences et des passe-temps plus intéressants et qu’il ait des choses à dire, peu importe – qu’elle laisse passer cette meilleure opportunité uniquement parce que vous êtes arrivé le premier. En fait, nous demandons aux femmes de ne s’engager dans une relation avec vous que si elles s’attendent à être avec vous pour toujours. Elle ne peut jamais vous tromper, vous larguer pour une meilleure offre. Restez avec elle pour toujours, ou jusqu’à ce que vous la larguiez. Parce qu’apparemment, c’est une course et vous êtes arrivé le premier, donc toute personne qui arrive plus tard doit être ignorée.

Ce n’est pas une chose que l’on peut demander aux femmes. Il n’est pas de sa responsabilité à elle de rester avec vous par principe seulement. C’est votre responsabilité d’être le genre d’homme qui ne se fait pas larguer ou tromper. C’est votre responsabilité de gagner son respect, à chaque minute de chaque jour. Si on lui fait une meilleure offre par principe, elle passera le reste de votre relation, qui sera bientôt de courte durée, à vous en vouloir, à trouver des défauts à tout ce qui vous concerne, à « réaliser » soudain à quel point elle est malheureuse.

Le message de la société – « le respect se gagne » – est vrai. Là où la société nous laisse tomber, c’est dans les conseils merdiques qu’elle nous donne sur la façon de gagner le respect. On pourrait penser qu’être un petit ami loyal, avoir une histoire établie avec une femme, emménager ensemble, faire de la merde pour elle, planifier un avenir ensemble – que tout cela l’amènerait à vous respecter, de telle sorte que lorsqu’elle rencontre un autre type qui l’attire, elle peut l’ignorer. Bien sûr, le nouveau mec est sexy et amusant, mais elle a une histoire avec vous, n’est-ce pas ? Tu as tellement fait pour elle au fil des ans, n’est-ce pas ? C’est dur. Ce n’est pas comme ça qu’on gagne le respect.

Ce n’est pas en respectant les autres qu’on gagne le respect. Tu gagnes le respect en te respectant toi-même. C’est contre-intuitif. En étant un connard égoïste qui se met en avant et qui fait ce qu’il veut, même aux dépens des autres ; parfois, le monde entier se met à genoux et vous poursuit, essayant de gagner votre validation. Tous les autres sont si polis et respectueux par défaut, alors que vous êtes plutôt occupé à vous respecter vous-même. Ça fait rire tout le monde, pas seulement les femmes. Cela fait que les gens essaient plus fort de se placer auprès de vous.

Votre travail consiste à être puissant. C’est important. Réussir. Tu n’as pas besoin d’être un connard si tu ne veux pas, mais être gentil et faire de la merde pour ta copine ? C’est le chemin qui mène au remplacement. Ton travail consiste à faire les choses pour toi-même, ce qui a pour effet secondaire de profiter à ta copine. Ton travail est d’être un homme qui élève les autres. Cela augmente la valeur de chacun dans la pièce juste parce que tu es là. Être l’homme que chaque femme veut baiser et que chaque homme veut être.

Vous n’évitez pas de vous faire tromper et de vous faire larguer en étant un petit ami plus gentil. Vous évitez de vous faire tromper et de vous faire larguer en devenant un homme avec lequel personne de sain d’esprit ne risquerait jamais de faire des conneries.

Pour ma part, je ne veux pas que les femmes soient loyales, respectueuses de leurs principes et honorables. Cela ne ferait que m’encourager à devenir paresseux. Récompensez les stupides et les chanceux. Les mecs qui sont arrivés au bon endroit, au bon moment et qui sont arrivés les premiers. Je préfère gagner le respect.

Commentaire en vedette, par IllimitableMan : 

La partie où elle passe toute la nuit avec cet autre gars à parler de comment ils vont baiser, à s’assurer qu’elle a bien tout prévu avant de larguer son copain – c’est aussi de la triche. Tout autant que de baiser avec ce type.

Mise-à-jour hypergamique en termes d’opportunités. La tromperie émotionnelle créant un précédent pour la tromperie sexuelle.

Une fois qu’elle n’a plus besoin de vous, elle n’a plus besoin de vous mentir.

Parce qu’elle est sur ce putain de bail. Les salopes sont sournoises.

C’est des trucs qu’elle lui dit pour son bénéfice pour le laisser tomber facilement. Elle n’en profite pas.

C’est vrai, mais pour un mec moyen, alias l’homme Beta, alias idiot, c’est un putain de coup de pied au cul. Ce qui n’a pas d’importance pour toi ou moi est une affaire d’État pour Monsieur Moyen. Souvenez-vous que la pilule rouge joue fortement en votre faveur. La pilule rouge, c’est l’équivalent du délit d’initié dans les relations hommes-femmes.

Pensez à ce que nous demandons à cette fille, ou aux femmes en général, si nous attendons de la loyauté.

Loyauté ? Oh mon Dieu mais ces putes ne sont pas loyales ! Putain de merde. Chris Brown continue à me posséder spontanément malgré mon manque de consentement enthousiaste.

Ce n’est pas une chose juste à demander aux femmes. Ce n’est pas sa responsabilité de rester avec toi par principe seulement. C’est votre responsabilité d’être le genre d’homme qui ne se fait pas larguer ou tromper. C’est votre responsabilité de gagner son respect, à chaque minute de chaque jour. Si on lui fait une meilleure offre par principe, elle passera le reste de votre relation, qui sera bientôt de courte durée, à vous en vouloir, à trouver des défauts à tout ce qui vous concerne, à « réaliser » soudain à quel point elle est malheureuse.

Même si je n’aime pas trop ce genre de langage passif du type « c’est toi l’homme, donc tout est de ta faute », je suis d’accord avec le principe général. Si vous ne POUVEZ PAS COMMANDER ou INSPIRER quelqu’un ou quelque chose, vous ne l’obtiendrez pas. Avec les hommes ou les femmes. Il est évident que les femmes sont plus pragmatiques et moins honorables en général, de plus, elles sont celles que vous voulez baiser – donc les chances de se faire griller sont plus élevées avec elles. Mais ne croyez pas qu’un type qui ne vous respecte pas ne vous brûlera pas non plus. C’est aussi simple que ça. Les femmes sont implacables avec cette merde. Leur amour est entièrement basé sur l’adoration découlant du respect de votre supériorité. C’est ça, la supériorité selon elle. Si une meilleure option se présente, la comparaison devient une comparaison à trois voies (sans jeu de mots) et si votre concurrent vous bat, elle sera tentée de se balancer de branche en branche. S’il ne vous respecte pas totalement, alors elle ne peut pas (vraiment) vous aimer. Donc oui, malgré la « justice » (la nature féminine n’est pas juste, mais c’est ce qu’elle est), c’est tout à fait juste. Si elle te laisse tomber, ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas une salope, mais ça veut dire qu’elle a de meilleures options. Les salopes sont pragmatiques. Coupez vos frais et si c’est votre style, vengez-vous.

Pour ma part, je ne veux pas que les femmes soient loyales, avec des principes et honorables. Cela m’encouragerait à devenir paresseux.

Je ne suis pas d’accord. Les femmes seraient bien plus aimables avec ces traits. En l’état actuel des choses, vous êtes sur un terrain glissant. Sa loyauté étant directement liée à votre pouvoir, à moins que vous ne soyez un sacré connard (pourquoi pensez-vous que tant de gars se soucient du DT), l’alpha moyen obtient une loyauté circonstancielle. Monsieur « Je possède ton esprit et je t’explose avec 50 nuances de gris » possède son corps et son âme, et va la rendre « veuve alpha » pour l’éternité, ce qui fait d’elle un « actif toxique » sur le marché sexuel. 

En ce qui concerne le paragraphe précédent : la loi 41 est dure. Si vous la traduisez dans les « 48 lois de la pilule rouge », la loi 41 (ne vous mettez pas dans la peau d’un « grand » homme) serait « ne sortez pas avec une salope qui baisait avec un alpha possédant les caractéristiques de la triade sombre », donc ce sont des dealers, des meurtriers, des sadiques, des condamnés, ceux qui en ont vraiment rien à foutre, au fond, des gens qui n’ont pas vraiment un bon fond mais qui ont tout le charme et la ruse pour la séduire. Si elle avait une relation avec un type comme ça, juste pour courir dans les collines, vous n’auriez jamais plus d’effet émotionnel sur elle que lui. Ce qui veut dire que dans le monde des filles solipsistes, dans leur petite tête, vous lui êtes inférieur, vous n’êtes pas le « meilleur qu’elle ait jamais eu » parce que « vous ne la faites pas se sentir aussi passionnée que Victor le dealer de cocaïne ». Tu pourrais être un milliardaire célèbre avec tout le jeu de séduction du monde et tu serais toujours le putain d’homme Beta pour elle malgré ta valeur sur le marché sexuel. Tu ne laisseras pas la plus petite empreinte en comparaison de son ex. Elle est complètement foutue. Elle est vraiment foutue. Déflorée mentalement. Coupe court à tout contact et barre-toi de cette situation.

Les femmes pourraient être toutes ces choses, et vous savez, ne pas vouloir mourir de faim, mes désirs matériels, et avoir une passion intellectuelle m’inspireraient à NE PAS ÊTRE paresseux. Je suppose que tu as raison, certains mecs ne feraient pas de conneries s’ils n’étaient pas excités, mais beaucoup de mecs ont des passions autres que le sexe. Certaines personnes pensent que la seule raison pour laquelle nous avons des passions est que nous espérons baiser en les ayant. Mais je ne suis pas d’accord. Vous avez une passion pour le plaisir de la passion. Une mission pour aimer quelque chose et le trouver intéressant – pas parce que vous pensez que « hé, la neurologie pourrait me permettre de baiser, alors je vais faire ça », ce n’est pas comme faire des études de genre, n’est-ce pas ? Haha.

Je pense que la crainte constante de « Si je ne suis pas au top de ma forme, je vais tout perdre » n’est pas un point fort sur lequel baser sa vie. C’est vrai, c’est la nature du jeu, mais en être conscient et être investi de manière significative, c’est-à-dire être marié ou vivre avec sa famille, c’est un jeu de perdants. Je comprends que les mecs veulent de la compagnie, beaucoup d’entre vous sont romantiques et vous avez peur de finir seul en vieillissant – mais vous perdez quand vous lui donnez le jackpot de l’engagement.

Vous êtes dans une guerre perpétuelle connue sous le nom de « relation » ou de « mariage » en espérant que vous pourrez maintenir cette guerre entre mari et femme dans les limbes pour qu’elle ne se transforme pas en victoire sanctionnée par le gouvernement ou la justice (divorce). On ne peut pas trop glisser. Vous ne pouvez pas perdre votre emploi. Il vaut mieux ne pas tomber malade trop longtemps. On ne peut pas rater trop de tests ou prendre une putain de pause. Car que se passe-t-il si vous cédez ? Votre monde s’effondre autour de vous. Les relations sont « pilule rouge » sur le mode dur parce que, dans une culture où la société n’empile pas les cartes en faveur de l’homme, l’imprévisibilité des femmes les prédispose à couper court. Lorsque vous traitez les hommes et les femmes comme des égaux en droit, en raison de la façon dont les femmes aiment, vous rendez la monogamie simplement possible plutôt que probable. Les femmes sont inconstantes, la loi de Briffault les domine. Si vous n’êtes pas proche de la perfection dans votre jeu de séduction, votre santé, votre argent, et qu’un autre type intéressé par elle vous dépasse dans la plupart de ces domaines – vous êtes foutu. Royalement. Sur ce point, ne dépassez pas 7 si vous voulez de l’amour, les putes sexy ont trop de pouvoir et vous avez moins de marge d’erreur. Si tu veux baiser des filles sexy, appliquez la théorie des assiettes.

Je vois tout à fait là où je pense que vous vouliez en venir, à savoir qu’un homme qui a du sexe et qui est bien nourri est un homme paresseux, mais je pense que c’est un raisonnement faible pour justifier la versatilité de la nature féminine, et même, l’excuser. La nature féminine, c’est une putain de belle merde. Oui, il est possible de s’en accommoder, mais justifier la versatilité comme un trait positif ou même acceptable est une escapade dans le hamster. Réaliser et accepter, ce n’est pas la même chose. Je sais que les femmes sont inconstantes, mais je n’accepte pas leur inconstance. Ce n’est pas parce que je me rends compte qu’elles sont comme ça que je dois les aimer (Acceptez-le.) Vous pouvez aimer les femmes autant que vous voulez, mais ce que vous aimez est intrinsèquement merdique à un niveau de signification morbide et profond. Et je peux comprendre qu’un homme qui a envie d’aimer veuille concilier son besoin d’aimer avec la nature des femmes. Je comprends ça, vraiment. Je comprends vraiment. C’est tellement merdique que votre amour doive vous tromper, et je le vois s’infiltrer dans la façon dont les mecs pensent « en amour » ou en essayant de faire fonctionner une relation à long terme. Je suis ici pour surmonter cette déficience. Tant que vous le réalisez, mais que vous choisissez d’aimer malgré tout, pour votre propre bien, alors c’est cool. Mais ne nous mettons pas dans la merde. Vous, les mecs en relation à long terme, vous vous adoucissez et vous vous faites vraiment des cheveux roses. Attention.

Commentaire, par Archwinger : 

Si c’est du matériel de qualité, on a pris un virage pour le pire. L’idée que nous devrions être dénués de toute critique sur l’extrême hypergamie d’une femme (aggravée par le féminisme qui érode le traditionalisme) et tout ce que cela implique est tout simplement de la folie. Bien sûr, nous pouvons accepter les « nouvelles règles » du jeu et accepter l’importance accrue de la domination, de la séduction, du maintien du cadre par-dessus tout. Nous pouvons reconnaître que les qualités qui étaient recherchées chez un partenaire masculin dans le passé (pendant la longue période du traditionalisme) – l’honnêteté et la décence – ne sont plus valorisées. Nous pouvons faire tout cela et baiser autant que nous le pouvons.

Mais aller plus loin et prétendre que ce que font les femmes, en surévaluant les qualités de « Cro-Magnon » chez les hommes, et que si les hommes abandonnent ces qualités pendant une courte période, cela justifie que la femme aille baiser le voisin, ça va beaucoup trop loin à mon avis.

Ce serait comme si on faisait une offre sur un projet et que tout à coup le vendeur disait : « Au lieu de la meilleure offre, je vais sélectionner les offres par ordre alphabétique… ». Vous auriez pu travailler six mois sur cette affaire et maintenant les règles sont arbitraires et franchement, stupides. Je me mettrais au programme et je changerais le nom de mon entreprise en « Aardvark

Unlimited » mais en aucun cas je ne ferai l’éloge du vendeur et ne penserai qu’il me fait une faveur. Les femmes font ce qui est naturel ? Tuer des gens est naturel, tout comme le viol. Nous ne louons ni n’excusons les gens qui ne font que suivre ce qui est naturel.

Nous comparons le comportement des femmes modernes à celui des hommes et des femmes du passé, qui était basé sur le mutualisme. Ce qui signifie que les bonnes actions du passé se répercutent sur le présent ; vous jouez le jeu à long terme, et non pas le swing à la minute où les excitations s’estompent ou lorsque Monsieur B est plus excitant.

Nous pouvons nous adapter et gagner à ce jeu corrompu avec des règles franchement dépassées et quelque peu ridicules. Mais que je sois damné si je dis que les gens qui créent les nouvelles règles (les conasses hypergames) soient en quelque sorte justifiées pour avoir construit le nouveau système. Et je ne pense pas non plus que chaque fois qu’une connasse trompe son copain, c’est « la faute du gars qui ne tient pas le coup, qui n’est pas assez dominant, etc… ». Il y a un continuum de comportement hypergamique auquel les femmes appartiennent ; et quand elles sont à l’extrême, vous pourriez tenir le cadre comme Russell Brand, et avoir encore une copine qui vous trompe. L’idée de « gagner le respect » est sans importance dans un monde où il y a toujours un homme avec une VMS plus élevée que la vôtre et avec la mauvaise fille, cela signifie qu’elle est partie.

Pour ma part, je ne veux pas que les femmes soient loyales, respectueuses de leurs principes et honorables. Cela ne ferait que m’encourager à devenir paresseux.

Ce n’est pas si facile d’être ces choses-là. J’ai pratiqué la musculation pendant 10 ans et je suis resté fidèle à mes principes, même dans les cas où j’aurai pu profiter de quelque chose aux dépens de quelqu’un d’autre, et ça, c’est beaucoup plus difficile que tout ce que j’ai bien pu faire en salle de musculation.


Source : « Respect is earned » publié le 1er octobre 2014 par Archwinger.

Illustration : Magda Ehlers.