Mentir à propos de ses anciens partenaires sexuels.

Attention ! Cet article fait partie du projet TRP/SS. Vous consultez la section 4.2.14.

Les femmes mentent tout le temps dans les enquêtes et les sondages, jusqu’à deux fois plus que les hommes, afin de donner des réponses plus « acceptables » sur le plan social. À tel point que les chercheurs affirment que ces enquêtes sont presque toujours inexactes. Cela est vrai même si l’enquête est anonyme et sans risque de répercussions. C’est presque… comme si elles cherchaient à se convaincre de quelque chose.

Exemples (les articles de presse ne font que résumer les études) :

Selon une étude réalisée par Ralph Johnson, pour le « Sacramento State College », 48 % des hommes, mais seulement 5 % des femmes, ont exprimé le désir d’avoir des relations sexuelles extraconjugales. Pourtant, dans la fréquence réelle des cas d’infidélité, les femmes ont réussi à avoir des relations sexuelles extraconjugales dans une proportion presque égale. (Source : David Buss, cliquez ici pour le lien, cliquez ici pour consulter un extrait du document).

Je trouve cela assez drôle (voyez, en 2013, la suite de l’étude de 2003 rapportée dans le « New Scientist » ci-dessus) :

http://www.medicaldaily.com/men-and-women-lie-about-sexual-behavior-meet-cultural-expectations-246302

Influencés par les attentes culturelles, les hommes et les femmes mentent sur leur comportement sexuel mais ne disent pas s’ils ont adopté d’autres comportements liés au genre, selon une nouvelle étude.

Ces résultats confirment une étude réalisée en 2003 par Fisher, dans laquelle elle a constaté que les femmes qui n’étaient pas branchées à un détecteur de mensonges déclaraient avoir moins de partenaires sexuels que les hommes. Mais lorsqu’elles étaient branchées à un détecteur de mensonge, leur nombre de partenaires sexuels s’est équilibré avec celui des hommes. Dans cette nouvelle étude, le nombre de rencontres signalées a dépassé celui des hommes.

« La société a changé, même au cours des dix dernières années, et divers chercheurs ont constaté que les différences entre hommes et femmes dans certains domaines du comportement sexuel ont pratiquement disparu », a-t-elle déclaré.

La même recherche rapportée ici possède un résumé plus clair : http:// articles.latimes.com/2013/may/29/science/la-sci-sn-who-lies-about-sex-more-men- or-women-20130528

L’étude reflète les résultats d’une expérience menée par Fisher en 2003. Cependant, dans cette étude, les femmes qui ont été connectées à un faux détecteur de mensonges (…). Les femmes ont admis avoir, en moyenne, le même nombre de partenaires sexuels que les hommes.

On ne comprend pas bien pourquoi, dix ans plus tard, les femmes déclarent aujourd’hui avoir eu un plus grand nombre de partenaires que les hommes.

« Avec des recherches comme celle-ci, il est toujours difficile de distinguer si le changement est dans le comportement réel ou si le changement est dans la volonté d’admettre le comportement », a déclaré Fisher.

Oh, et si vous vous posez la question, les résultats de l’étude précédente de 2003 étaient celles-ci : 

2,6 partenaires : lorsque le chercheur pose la question aux femmes en face-à-face.

3,4 partenaires : lors d’une enquête anonyme réalisée par formulaire papier.

4,4 Partenaires : quand on passe à un faux détecteur de mensonges.

Et ce n’est pas seulement sur les partenaires sexuels passés que les femmes mentent :

Des études montrent également que les femmes mentent souvent sur l’âge de leur premier rapport sexuel ainsi que sur leur utilisation de la pornographie et de la masturbation. Alors, quand il s’agit de sexe, ne vous attendez pas à obtenir une réponse directe de votre femme.

Bien sûr, les femmes ne sont pas les seules à mentir, mais elles le font certainement à un rythme beaucoup plus élevé que les hommes. (Wiederman, en 2001, a conclu que les données des enquêtes sur le sexe étaient presque certainement faussées et a émis des hypothèses sur les raisons de cette situation : http://www.mindingthemind.com/reprints/Truth.pdf).


Source : commentaire sous l’article « Think men are the unfaithful sex? A study shows WOMEN are the biggest cheats – they’re just better at lying (read: hamstering) about it » publié le 22 août 2014 par We_Are_Legion.

Illustration : Magda Ehlers.