Les filles devraient juste être heureuses.

Nous rencontrons tous ces filles qui restent dans nos esprits comme une chanson que nous ne pouvons pas oublier. Vous serez assis dans un café à lire un bon livre et, sans même la voir, vous sentirez sa présence et vous vous retournerez. Dans votre boîte de nuit préférée, alors que tout le monde se tient debout, parmi les gars tenant à la main des bières à hauteur de poitrine et les filles serrées en petits groupes, elle est perdue dans son propre monde et danse comme une déesse sur la piste. Le temps semble ralentir lorsque vous vous regardez dans les yeux. Vous allez vers elle et commencez à danser, respirant son arôme féminin enivrant tandis que vous vous entremêlez.

J’ai beaucoup pensé aux amantes passées qui m’ont donné un désir instantané et primitif, à celles dont je ne pouvais toujours pas me passer après une nuit de sexe, et même aux filles dont je me souviens très bien même si nous ne nous sommes jamais parlé. Il y avait la fille d’Europe de l’Est traditionnellement féminine que je voyais souvent. La « lesbienne » qui ressemblait un peu à Miley Cyrus. La rousse que j’ai baisée un soir derrière le club. La fille nordique qui m’a dépassé sur un passage piéton une fois. Même si je n’ai pas eu l’occasion de lui parler, je me souviens de tout dans sa façon de marcher. C’était comme si elle était la fille la plus heureuse du monde.

C’est alors que j’ai compris. J’avais enfin compris ce qui rendait ces filles si différentes de toutes les autres que j’avais rencontrées : le bonheur et une attitude positive. Rien que cela m’a permis de me souvenir de ces filles plus que de celles qui me disent « on ne peut pas faire l’amour ce soir parce que j’ai eu trop d’aventures d’un soir ces derniers temps », de celles qui se présentent ivres à un rendez-vous ou de celles qui prétendent avoir une « attitude » dans l’espoir d’être uniques.

Les filles dont je me souviens le plus n’incarnaient peut-être pas la féminité traditionnelle, mais c’était un plaisir de les côtoyer. Même si j’ai baisé une fille dans une ruelle, elle m’a quand même défendu quand sa colocataire a commencé à me faire chier. Elle s’est excusée en me faisant une fellation et en baisant bruyamment plus tard dans la nuit. La fille traditionnellement féminine me demandait comment j’allais chaque fois que je la voyais et me faisait des cappuccinos exquis. La « lesbienne » m’a offert à manger et à boire en s’assurant que j’étais à l’aise, même si nous savions toutes les deux que ce serait un coup d’un soir.

Il n’y avait pas que ces petits gestes. J’ai repensé au moment où je les ai rencontrées, elles étaient toutes souriantes, ouvertes et semblaient ne pas se soucier du monde. J’ai repensé aux filles que j’ai presque oubliées et quand je les ai rencontrées, elles étaient à la limite de la colère, de la méchanceté ou finissaient par se plaindre.

Je sais que vous êtes en train de lire ceci, à la recherche d’un autre message à détester, d’un autre message à ridiculiser. Arrêtez tout de suite et commencez à penser aux choses pour lesquelles vous êtes reconnaissantes dans votre vie. Posez vos iPhones et souriez pour une fois, demandez à la serveuse du Starbucks comment se passe sa journée. Les filles peuvent s’en sortir avec un comportement négatif par défaut pour ne pas avoir à admettre que leurs compétences sociales sont terribles. Vous n’êtes pas obligée de changer parce qu’un homme vous le dit, mais si vous ne voulez pas finir sur Ok Cupid avec des milliers de messages de simps assoiffés, vous pourriez faire un ajustement d’attitude. Sélectionnez vos hommes en fonction de ce que vous voulez chez un homme plutôt que de ce que vous ne voulez pas.

Ce conseil vaut aussi pour les hommes. La plus grande « solution rapide » pour votre succès avec les femmes est votre attitude. Si vous êtes heureux et positif, les filles feront de même (pour la plupart). J’avais l’habitude de me promener avec un air renfrogné permanent, sans aucune raison. Un jour, une de mes filles m’a envoyé un texto cochon alors que je me promenais en ville. J’ai levé les yeux au ciel avec un sourire en coin et les filles ont commencé à sourire en retour alors qu’avant elles se contentaient de regarder ailleurs. En fin de compte, la séduction consiste simplement à passer un bon moment, alors allez-y et amusez-vous.


Source : « Girls should just be happy » publié par Western Cancer le 25 mai 2013.