Strip-teaseuses.

Dans ma vingtaine, je suis sorti avec (c’est-à-dire : « baisé régulièrement ») 4 strip-teaseuses. Je me suis retrouvé sur la scène musicale hollywoodienne de la fin des années 80 / début des années 90. Après avoir fréquenté et connu les amis strip-teaseuses de « mes » strip-teaseuses, je peux vous dire que, aussi surprenant que cela puisse paraître, les strip-teaseuses sont rarement des salopes dans le sens traditionnel. En fait, j’irais jusqu’à dire que, parmi les femmes « professionnellement belles », à l’exception des actrices porno, mes strip-teaseuses sont probablement les femmes les plus difficiles à draguer. Non pas à cause de la perception implicite qu’elles sont hors de la « ligue » de la plupart des gars, mais plutôt parce qu’il y a une difficulté pour les hommes à lire ce qui est authentique et ce qui est « du théâtre » dans leurs réponses. La raison pour laquelle je dis cela est parce que la profession de « danse exotique » met une femme dans la position de gagner sa vie à partir de l’attention des hommes. Ces femmes gagnent littéralement leur vie en étant louées et validées avec l’attention masculine chaque nuit qu’elles travaillent.

Les bonnes strip-teaseuses ont un ensemble unique de compétences sociales et (généralement) un corps pour faire fonctionner tout cela. D’un point de vue comportemental, elles peuvent allumer et désactiver leur sexualité à volonté, de sorte qu’il devient un défi pour tout homme passant plus de temps qu’il n’en faut pour une danse de 20 dollars, pour vraiment comprendre ce qui est en fait authentique et ce qui est « juste » du travail pour elles. Ces femmes font cette activité pour gagner leur vie, elles voient comment leur comportement affecte les hommes tous les soirs et leur affirmation de soi, en fait leur gagne-pain financier, dépend de leur capacité à manipuler l’attention que les hommes paieront pour le privilège de leur donner. Et tous les soirs qu’elles travaillent, c’est une autre étude sur le comportementalisme masculin.

La chose importante à retenir est que ces femmes sont payées pour attirer l’attention sur elles, donc, en supposant que vous voulez vraiment sortir avec une strip-teaseuse, vous devez faire en sorte que votre attention soit plus recherchée et plus précieuse, plus rare, par rapport à l’attention constante de tous les hommes qui la regardent dans l’endroit où elle travaille.  Vos joutes verbales doivent être impeccables, et votre timing et vos techniques doivent être perfectionnés sur les sujets où vous détectez les insécurités. Inutile de dire que vous aurez besoin d’être un peu beau et être intransigeant dans votre détermination. Les strip-teaseuses ne toléreront pas un homme lambda, en fait ces hommes-là sont leur gagne-pain dans un club, il y a donc peu de marge d’erreur.

N’essayez JAMAIS de draguer une strip-teaseuse dans le club où elle travaille. Toutes les « lectures » parfaites que vous pourriez faire pour évaluer son intérêt sera toujours compensée par le fait qu’elle est « en train de travailler » de sorte que rien n’est certain. Il y aura toujours un mec à la fin du bar avec 100 $ qui obtiendra plus d’attention que vous. L’isolement est une nécessité, et ce n’est tout simplement pas possible quand elle travaille. Toujours organiser pour se retrouver seul dans un salon plus tard et jamais le même soir que lorsque vous exercez votre jeu sur elle. La meilleure façon de draguer une strip-teaseuse est de trouver un moyen via son cercle social. La plupart des strip-teaseuses traînent avec d’autres strip-teaseuses sur leurs nuits de congé. Trouvez qui sont ses amis. Faites votre travail de reconnaissance avant et il sera beaucoup plus facile pour vous de la « croiser » accidentellement dans son personnage réel et non son personnage de scène. Trois des quatre strip-teaseuses avec qui j’ai eu des relations étaient le résultat d’une vérification des antécédents pour voir où elles ont travaillé ou à quel rassemblement social elles seraient. Appelez cela du harcèlement si vous voulez, mais les strip-teaseuses ont tendance à ne pas avoir beaucoup de passe-temps. Une fois que vous approchez, jouer l’idiot pour attraper une idiote : ne pas laisser savoir que vous saviez qu’elle était une danseuse. Si vous le faites, vous serez psychologiquement relégué à être l’un de ses clients.

Une fois que vous établissez une certaine connexion, dès le début, ne donnez jamais à une strip-teaseuse ne serait-ce que l’impression que son travail vous dérange. C’est juste une dure réalité froide d’être avec une strip-teaseuse. Beaucoup d’hommes avant vous ont tenté de « réformer » une strip-teaseuse. Le gars qui y arrivera ne sera certainement pas vous – sachez-le maintenant, les strip-teaseuses arrêtent seulement une fois qu’elles sont forcées de reconnaître (inconsciemment ou non) que le mur existe, approche ou est déjà passé. Il y a trop d’argent, trop d’attention, trop de satisfaction de l’ego qu’aucun homme n’arrivera jamais à égaler par rapport à ce qu’elle obtient tous les soirs. Rappelez-vous ceci, les seules strip-teaseuses réformées existant dans le monde sont celles qui sont trop vieilles ou trop grosses. Si vous laissez entendre que vous pourriez être assez possessif pour leur demande d’arrêter dans l’avenir, alors tout est fini. 

Comme le veut le stéréotype, la plupart des strip-teaseuses ont des « problèmes avec papa » ; même celles qui jouent aux femmes fortes et indépendantes et qui répondent qu’elles ne font que danser pour payer leurs études. Vous pouvez cependant utiliser cela à votre avantage. Plus longtemps une fille se déshabille, plus elle cherche la stabilité. Les jeunes strip-teaseuses ne répondront probablement pas à cela, mais si une fille a été sur le poteau pendant quelques années, elle va être au moins inconsciemment à la recherche d’une sorte de stabilité future. Si vous pouvez jouer l’Alpha mauvais type avec juste la bonne quantité d’ambition implicite, la présence sur commande et un sens ambiant de la stabilité, vous pouvez puiser dans cette dynamique « papa » qu’elle recherche. Les « rock stars » sont amusants pour une nuit, mais « papa » laisse une impression plus durable.

Tout cela dit, gardez à l’esprit qu’une strip-teaseuse ne sera pratiquement JAMAIS un bon choix pour une relation à long terme. Méfiez-vous de la strip-teaseuse maman célibataire. Si vous pouvez approcher la jeune fille avec l’intention de passer un bon moment à court terme et de passer à autre chose après l’expérience, vous faites bien. Ce sont les hommes qui croient au mythe de « la strip-teaseuse avec un cœur d’or » qui finissent par se replier dans une cristallisation et qui subissent des dommages substantiels, le plus souvent pour la vie. 


Source : « Strippers » publié par Rollo Tomassi le 10 novembre 2011.