Les 15 leçons de Pook. Leçon 2.

Avant Rollo, Roosh ou Roissy, il y avait Pook.

En 2001-2002, sur le forum SS, il y avait un membre anonyme qui s’appelait Pook. Il resta une énigme sur le forum dès 2004, et bien plus tard, dans ce qui allait devenir la communauté de la Pilule Rouge. Puis il disparut. 

Avant que Pook ne disparaisse d’Internet, il laissa derrière lui certaines des idées les plus fondamentales de la pilule rouge, qui ont donné naissance à de nombreux concepts que nous considérons comme acquis dans ce qui est devenu la Manosphère.

Pour beaucoup, le style de Pook était trop prosaïque. Il avait un don pour la poésie et ses publications les plus lus étaient des aphorismes et des paraboles. Cela ajoutait à son caractère mystique, mais beaucoup de lecteurs très littéraliste du forum de l’époque, et de la communauté de la pilule rouge dans son ensemble, n’ont pas eu la patience de déchiffrer ce qu’était vraiment le message de Pook.

Aujourd’hui, la plupart des membres de la Manosphère (et de l’Androsphère) n’ont aucune idée de qui était Pook ou de ce qu’il a apporté à notre discours.


Cette femme entre dans une maison, suivie par un homme. L’homme est tout souriant, pensant qu’il est sur le point de passer une grande soirée pleine d’intimités. Mais malheureusement, cette femme, commence à fulminer à propos des hommes. 

« Mon ex n’était qu’un salaud » commence t’elle. « Pourquoi est-ce que les hommes me traitent toujours de cette manière ? » 
Le gars alors se transforme en Mr Sensible. »Allons, allons, » ronronne t’il. « Il ne savent certainement pas qui tu es réellement! Tu es si..belle, charmante, envoûtante, éblouissante en tout point, et ces idiots, ces aveugles, n’arrivent même pas à le voir. » 

« Tu es si gentil!! Qu’est ce que je ferai sans un ami comme toi! » « Laisse moi juste t’en dire plus sur mes problèmes avec ces si méchants hommes. » 

Et alors, cet homme, qui était si excité à l’idée de pouvoir l’embrasser, de soulager sa longue attente en entrant dans son intimité, part de là avec une sensation de déception, de frustration. « Je pensais qu’avec tout ce que j’ai fait jusque là pour elle, qu’à travers cette amitié, couvée depuis des mois, qu’un grand amour finirait par éclore. Mais je m’étais bien trompé..Un ami elle voit, un ami tu seras. » 

Au moment d’entrer dans la maison, cet homme avait remarqué un écriteau sur la porte. Mais à ce moment là, il était si emballé de ce qui était en train de se passer, qu’il avait carrément oublié de le lire. Maintenant qu’il reprenait sa route, il fit un peu plus attention à son contenu. »Si vrai » s’écria t’il. Et c’était écrit sur cette même porte, celle qu’il avait franchi quelques instants plus tôt: 

Amitié – Abandonnez tout espoir si vous franchissez cette porte! 

« Mais Pook, pourquoi donc? Pourquoi est ce que l’amitié est sans espoir!? Je suis déja tombé amoureux de certaines amies. Pourquoi est ce que l’inverse n’est pas probable ? » 

Pook fit alors appel à une femme. Elle apparut dans un halo de flammes infernales (probablement les flammes de là où elles viennent.): 
« Oh, femme, je t’en prie, réponds moi. Pourquoi est-ce que ca ne vous viendrait pas à l’esprit de sortir avec vos amis? » 

La femme prit alors un air étonné, comme si la réponse à la question était évidente “Mais parce qu’ils sont simplement des amis.” 

“Oui, mais pourtant, en tant qu’amis-amies, ils tombent bien amoureux de vous! » 

“C’est vrai, mes amis tombent constamment amoureux de moi.” 

“Et pour parler franchement madame, que faîtes vous avec vos amis, vos occupations? » 

« Oh, et bien, nous sortons, nous parlons beaucoup. » 

« Vous parlez? Mais de quoi donc? » 

“De tout. De rien. » 

“Et ils tombent amoureux de vous? » 

“Oui » 

« Ahh.. » s’écria le Pook. « Maintenant, nous avons la réponse. Allez, je n’ai plus besoin de vous! » Et la femme disparut dans un crépit de flammes. 

“Quelle réponse? » 

“Pourquoi? C’est à cause de la différence des sexes. Jeune homme, que fais tu avec tes potes? » 

« Nous jouons au basket, on fait des tours en ville. On joue aux jeux vidéos. On.. » 

« Mais est-ce que toi et tes amis, vous vous asseyez, et vous parlez à propos de vos sentiments, et de ce qui se passe dans ta vie? » 

Le jeune homme répondit nerveusement. “Bien sur que NON!” 

« Et bien voilà la réponse à ta question. Les hommes ne sortent pas ensemble juste pour parler. Nous faisons des choses. Quand on est avec nos amies, on parle beaucoup plus. Comme nous reservons nos conversations traitant de nos expérience et de nos émotions à la fille qui nous interesse, nous sommes confus avec nos amies. On commence à être interessés par elle à cause de ça. » 

« Certes, mais les femmes alors, Pook? » 

« Quand les femmes sont ensemble, que font elles? » 

« Elles parlent.. » 

« Mais de quoi? » 

Il regarda pensif, alors que la pluie s’abattait sur lui. « De tout! » 
« Les femmes en général ne sont pas habitués à sortir ensemble et faire des activités basés sur l’action pure. Alors quand elles sortent avec leurs amis, et qu’elles font ce qu’elles n’ont pas l’habitude de faire, elles sont également un peu confuses. » 

« Je vois.. » 

« Alors évite simplement la route de l’amitié. Quand tu vois une femme qui t’intéresse, vas-y romantique, et pas comme un ami. Si elle vois un ami en toi, tu restera à jamais son ami. »


Source : Fifteen Lessons.

Illustration : Tim Mossholder.